En cette rentrée 2022, malgré les demandes réitérées, le ministère de l’Éducation nationale n’a pas jugé pertinent de modifier le calendrier des épreuves de spécialité ni même de réduire le nombre de chapitres évaluables mi-mars 2023 : 8 chapitres sont toujours prévus ! Pourtant, l’année dernière, l’enquête menée par l’APSES a montré qu’en décembre, seulement 7% des enseignant·e·s de SES de terminale déclaraient parvenir à tenir le rythme permettant de traiter les 7 chapitres en temps et en heure pour les épreuves prévues mi-mars.

Traiter ou maltraiter ? L’APSES continue de demander un retour de toutes les épreuves du baccalauréat en juin et un allègement du nombre de chapitres évaluables en terminale : //www.apses.org/petition-bac2023/

L’année débute juste, il est encore temps d’agir collectivement. Nous vous proposons de communiquer rapidement sur les deux chapitres qui seront, selon vous, le plus (mal)traités cette année en terminale, car réalisés à toute vitesse, fin février/début mars.

Répondez à l’enquête en suivant ce lien : https://cloud.apses.org/index.php/apps/forms/2bfkzFjnmczkgWim

Participez à la communication en affichant sur vos réseaux l’un des visuels disponibles ci-dessous avec les hashtags #Bac2023 #ProgrammeMaltraite #BacEnJuin :

chap_maltraite_travail_emploi_9

 

chap_maltraite_structure_soc_francaise_6

 

chap_maltraite_pol_eco_europe_5

 

chap_maltraite_mobilite_sociale_8

 

chap_maltraite_inegalites_justice_sociale_11

 

chap_maltraite_engagement_politique_10

 

chap_maltraite_croissance_eco_1

 

chap_maltraite_crises_financieres_4

 

chap_maltraite_commerce_inter_2

 

chap_maltraite_chômage_3

 

chap_maltraite_action_environnement_12

 

chap_maltraite_action_ecole_7

 

 

facebooktwittermail