Le Conseil supérieur de l’éducation qui s’est tenu aujourd’hui (30 juin 2016) vient de valider très largement le projet d’allègement du programme de seconde par 38 voix pour et 3 contre (10 abstentions et 4 n’ayant pas pris part au vote).

Outre l’allègement en termes de chapitres à traiter (cf. ci-dessous) il est à noter un allègement concernant la notion d’élasticité :
– la notion disparaît de la liste des savoir-faire quantitatifs de fin de programme
– la phrase des indications complémentaires du premier chapitre sur la consommation mentionnant les élasticités est modifiée comme suit : « On pourra initier les élèves à la notion d’élasticité (prix et revenu), en mettant en évidence l’intérêt de cet outil pour l’économiste »

Ces deux changements permettent donc toujours aux collègues de traiter de la notion d’élasticité tout en leur laissant davantage de liberté quant à la manière de le faire.

Rappel concernant l’allègement des chapitres :

6 chapitres à traiter au lieu de 8
4 chapitres obligatoires (au lieu de 6) et 2 au choix parmi les 6 restants
Les 4 chapitres obligatoires

– Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ?
– Qui produit des richesses ?
– Le diplôme : un passeport pour l’emploi ?
– Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?

Les 6 chapitres au choix

  • La consommation, un marqueur social ?
  • Comment produire et combien produire ?
  • Comment se forment les prix sur un marché ?
  • La pollution, comment remédier aux limites du marché ?
  • Le chômage, des coûts  salariaux trop élevés ou une insuffisance de la demande ?
  • Comment expliquer les différences de pratiques culturelles ?
facebooktwittermail