Paris, le 15 octobre 2016.

Dans l’édition du 12 octobre 2016 du quotidien La Tribune, Pascal Salin et Emmanuel Martin ont accusé l’enseignement de Sciences économiques et sociales de promouvoir « une vision anti-marché » et « sociologisante de l’économie en négligeant totalement les bienfaits du marché ».

Ces propos n’ont rien d’étonnant de la part de deux économistes engagés dans la promotion du site internet L’école de la liberté, proposant des contenus pédagogiques visant à promouvoir une approche idéologique de l’économie.

L’APSES conteste leurs propos et rappelle que les programmes de Sciences économiques et sociales ont toujours accordé une part importante à l’étude des marchés à tous les niveaux de classe. Cet enseignement n’a pour objectif ni de dénigrer ni de promouvoir le marché mais bien d’analyser son fonctionnement et d’en faire comprendre tant les bienfaits que les limites. L’APSES déplore d’ailleurs que le thème du marché ne soit plus abordé sous sa dimension sociologique en classe de première.

L’APSES s’oppose ainsi à toute vision monochromatique de l’enseignement de l’économie, et défend le pluralisme, garant de l’éthique professionnelle et de la nécessaire neutralité de l’école.

facebooktwittermail