Paris, le 11 octobre 2018,

Simple comme un coup de fil. Sans aucune concertation préalable, les rédacteurs en chef d’Idées économiques et sociales et Ecoflash ont appris lundi 8 octobre par téléphone que leurs revues respectives allaient être supprimées en mars 2019, en même temps que l’ensemble des revues disciplinaires éditées par le réseau Canopé, anciennement Centre national de la documentation pédagogique. L’APSES déplore profondément cette décision qui ne se justifie pas même d’un simple point de vue comptable, Ecoflash étant bénéficiaire, mais s’inscrit dans une politique plus générale d’évidement de la formation continue des enseignant.e.s. Comme leurs homologues, Idées économiques et sociales et Ecoflash s’étaient imposées comme des outils essentiels pour les professeur.e.s de SES, mais aussi d’autres disciplines, comme pour les étudiant.e.s des disciplines concernées, au-delà des seuls candidats aux concours d’enseignement, grâce à des contenus variés et une attention permanente aux dernières actualités de la recherche, comme au partage de pratiques pédagogiques innovantes. Le réseau Canopé a en effet décidé de se consacrer au déploiement de contenus numériques, ainsi qu’à de nouveaux publics certainement plus rentables, parents et aux collectivités locales, ce qui pourrait être louable si cela ne se traduisait pas par l’oubli de ses missions originelles.

CP APSES 11octobre2018

facebooktwittermail