Une large intersyndicale appelle à la grève et à des manifestations dans toute la France le lundi 12 novembre, pour lutter contre la réforme du lycée et les 2600 suppressions de postes dans le secondaires prévues pour la rentrée prochaine.
L’APSES est opposée à cette réforme, en particulier parce qu’elle réduit nos horaires en classes de première et terminale et supprime la série ES, qui a pourtant largement fait ses preuves.
Les suppressions de postes sont la preuve que cette réforme va réduire le nombre d’heures d’enseignements et/ou alourdir les effectifs dans les classes.
Pour ces raisons, le comité directeur de l’APSES, réuni en octobre, a décidé d’appeler les collègues de SES à participer aux mobilisations du 12 novembre, en souhaitant que cette journée soit une réussite.
facebooktwittergoogle_plusmail