L’Apses rejette les programmes de SES

« Inacceptables ». L’Apses , association qui réunit la moitié des professeurs de SES, prévient que les enseignants refuseront les programmes de SEs publiés par le CSP s’ils ne sont pas modifiés. Pour l’association, « les projets de programme remettent fondamentalement en cause l’identité des Sciences économiques et sociales, notamment parce qu’ils « approfondissent le cloisonnement disciplinaire rigide instauré par la réforme de 2010 », entre les disciplines qui fondent les SES. « En tendant à n’apporter que des réponses figées, qui nient la réalité des débats scientifiques, ces projets interdisent de saisir les grands enjeux qui traversent nos sociétés contemporaines. D’une part, ils imposent de transmettre une seule grille de lecture des enjeux économiques et sociaux, au détriment du pluralisme. D’autre part, sans problématisation, et avec un contenu qui reste trop lourd, ils empêchent de donner du sens aux apprentissages des élèves ». Pour l’Apses « en l’état, ils ne sont pas acceptables. S’ils étaient maintenus, ils se heurteraient à un refus massif de la profession ». L’avertissement est à prendre au sérieux. L’Apses a réussi avec succès à rééquilibrer les programmes de 2010, déjà portés par le même lobby, notamment en créant « Sésâme » un manuel numérique qui respecte la lettre du programme mais induit les pratiques pédagogiques qui font l’identité de ce corps. Ce fait unique dans le corps enseignant mérite d’être rappelé. L’Apses invite les professeurs de SES à participer à la grève du 12 novembre.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/11/05112018Article636769988933857633.aspx

Communiqué Apses

Sésâme

L’Apses dénonce un lobby

facebooktwittermail