Suite au communiqué de presse de l’APSES, plusieurs articles font référence aux difficultés relatives aux épreuves de spécialité de baccalauréat qui doivent avoir lieu en mars, en évoquant le cas spécifique des SES:
Tout éduc (10/01/2022): « Le bac en mars, une folie ? (l’APSES pour les épreuves de spécialité de SES)
Le café pédagogique: « Lycée: Pourquoi le maintien des épreuves de spécialité est impossible »
Le Figaro (11/01/2022): « Bac 2022: les épreuves de spécialité pourront-elles avoir lieu? »
France Inter (12/01/2022): « La préparation du baccalauréat perturbée, cette année encore, par le Covid-19″
Libération (12/01/2022): « Epreuves de spécialités du bac: «Au fur et à mesure, on voit des élèves décrocher»
L’Etudiant (13/01/2022): « Bac 2022 : les professeurs demandent le report des épreuves de spécialité »
Vousnousils.fr (13/01/2022):« Nous appelons le ministre de l’Education à prendre acte de la gravité de la situation »
Le Monde (18/01/2022): « L’année de terminale et le bac à nouveau chamboulés par le Covid » (€)

Le co-président de l’APSES Benoît Guyon est également intervenu dans le journal de France inter le 12/01/2022: à écouter ci-dessous

La co-présidente Solène Pichardie est intervenue dans Etre et Savoir, l’émission de France Cuulture le 17/01/2022: à écouter ci-dessous

facebooktwittermail