Communiqué de presse de l’APSES du 2 mars 2017

 

Fêter les 50 ans des SES au printemps !

 

Les Sciences économiques et sociales ont été introduites au lycée à titre expérimental l’année scolaire 1965-1966, mais c’est en septembre 1966 qu’a lieu la première rentrée officielle en seconde AB. Et la première session du bac B (ES aujourd’hui) a eu lieu en juin 1968. Cet enseignement a donc 50 ans cette année.

Il est pourtant souvent présenté comme une introduction récente, alors qu’il s’est durablement installé dans le paysage éducatif. Il est devenu le 2e baccalauréat passé en France, et plus de 100 000 élèves le passent chaque année. Ces millions de bacheliers ES ou B sont présents aujourd’hui dans toutes les couches de la société, et c’est avec eux que l’Association des professeurs de Sciences économiques et sociales (APSES) fête cet anniversaire tout au long de l’année scolaire 2016-2017.

 

Pour cela, plusieurs dispositifs participatifs ont été mis en place : un module de témoignages, des guides de balades urbaines pour voir la ville autrement avec les sciences sociales, un concours lycéen de vidéos, et un blog. Ils sont regroupés sur le site www.ses50ans.fr.

Après un lancement à Lyon lors des Journées de l’économie en novembre 2016, ces dispositifs trouvent un aboutissement avec l’organisation de deux événements en mars 2017 :

 

  • Le samedi 18 mars 2017 à 14h30, un après-midi de balades urbaines dans huit villes (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Paris, Strasbourg). Plus d’informations ici : ses50ans.fr/balades-urbaines

Nous proposons à toute personne intéressée de venir visiter un quartier de ces villes avec un guide-dépliant de balade, et l’assistance de personnes (enseignants, chercheurs, élèves, ou autres) qui ont participé à leur élaboration. Une rencontre type « Café Sciences sociales » permettra ensuite d’échanger entre participants et avec des auteurs spécialistes de la ville visitée.

Le but : regarder la ville autrement avec le regard des sciences sociales, et convaincre de l’importance de ce regard pour comprendre le monde.

 

  • Le mercredi 22 mars 2017 à 17h, un grand événement pour fêter les 50 ans des SES lors du Printemps de l’économie à Paris. Plus d’informations ici : printempsdeleco.fr

Au menu : de grands témoins, notamment Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, Philippe Askénazy et Pierre Rosanvallon ; une mini-pièce de théâtre jouée par des élèves et qui évoquent les regrets posthumes d’auteurs de référence (Keynes, Friedman, Durkheim, Weber, etc.) de ne pas avoir suivi un enseignement de SES ; la remise des prix aux trois meilleures vidéos d’élèves participant au concours ; des débats sur l’avenir de cet enseignement.

Le but : poser des jalons pour l’avenir de l’enseignement des SES.

 

Le printemps 2017 est marqué par des échéances électorales majeures, et les deux événements que nous proposons pour célébrer les 50 ans des SES s’inscrivent dans ce contexte. Plus que jamais, les apports des sciences sociales sont nécessaires, dans leur pluralité et leur pluralisme, pour comprendre le monde qui nous entoure, participer aux débats et faire des choix éclairés.

facebooktwittermail