L’Apses invite JM Blanquer à aller au bout de la remise en cause de sa réforme

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2022/02/09022022Article637799857764870156.aspx

« Déjà, le renoncement aux épreuves d’E3C, prévues en cours d’année de première, avait montré le problème d’un lycée totalement désorganisé par des évaluations à répétition. Aujourd’hui, avec le report des épreuves de spécialité en mai, le ministère acte enfin le fait que les élèves ont besoin de toute l’année pour assimiler les savoirs et s’entraîner aux méthodes », écrit l’Apses. « Malgré ces aménagements, la réforme du lycée général et technologique demeure élitiste et source d’inégalités sociales renforcées ».L’Apses « continue à se mobiliser contre la réforme du lycée Blanquer » et demande des épreuves terminales nationales, « des séries repensées » et l’allègement des programmes « afin de les rendre réalisables par les enseignant·e·s et assimilables par les élèves ».

 

Communiqué

 

 

Par fjarraud , le mercredi 09 février 2022.
facebooktwittermail