L’Apses entre en résistance pédagogique

Café pédagogique – 19 juillet 2019

Comment faire quand les nouveaux programmes tentent d’imposer une redéfinition de sa discipline ? L’Apses, association qui réunit près de la moitié des professeurs de SES, a une certaine expérience sur ce terrain. Elle vient de publier deux documents expliquant comment appliquer les programmes tout en respectant les valeurs et les pratiques propres à la discipline. Pour l’Apses,  » les enseignant.e.s doivent pouvoir exercer leur liberté pédagogique en organisant leur progression selon ce qui leur paraît le plus adapté aux élèves. En particulier, rien n’oblige à traiter les chapitres dans l’ordre dans lequel ils apparaissent au programme ;  en restant maîtres.ses du degré d’approfondissement des éléments et objectifs d’apprentissage du programme ; en adaptant leurs cours de manière à favoriser une réelle compréhension des enjeux de société que ces savoirs recouvrent. Les objectifs d’apprentissage du programme déterminant ce que « les élèves doivent avoir acquis en fin d’année », les professeur.e.s ont alors la possibilité de regrouper ceux-ci dans un ordre différent du programme officiel et de problématiser les objectifs d’apprentissage pour leur donner du sens ». Dont acte…

 

Les progressions proposées par l’Apses

facebooktwittermail