Réforme du lycée : l’Apses parle de « plan social pour les enseignants » après la diminution du nombre d’heures de SES

https://www.aefinfo.fr/depeche/663069-reforme-du-lycee-lapses-parle-de-plan-social-pour-les-enseignants-apres-la-diminution-du-nombre-dheures-de-ses

Après l’étude de la Depp démontrant que certaines disciplines, dont les SES, ont perdu des heures d’enseignement en lycée depuis la réforme (lire sur AEF info), l’Apses estime, dans un communiqué du 29 novembre 2021, que cela équivaut à « 524 postes de professeurs de SES supprimés : on peut parler de véritable plan social ». Ce alors que, rappelle l’association, l’arrivée des spécialités a entraîné « une hausse de 33,5 % du nombre d’élèves suivant un enseignement de SES en 1re générale » (lire sur AEF info). En outre, l’Apses regrette que cela « ait conduit à une augmentation du nombre d’élèves pris en charge par les enseignants de SES de 26,4 % en moyenne », à laquelle s’est aussi ajoutée « l’explosion du groupe classe » (lire sur AEF info). À la rentrée 2020, un professeur de SES donnait des cours à des élèves appartenant en moyenne à 12 classes différentes, 2 fois plus qu’avant la réforme.

facebooktwittermail