Camille Aymard : Travailler ses notions en vidéo en SES

La vidéo peut elle faire rayonner les SES, une discipline tant attaquée ? C’est le pari du concours de vidéos organisé pour l’Apses par Camille Aymard. Les films sont réalisés par des élèves autour des notions du programme. Ils montrent la créativité des élèves et aussi leur intérêt pour la sociologie et l’économie.

 

Acquérir les notions en vidéo

 

L’idée d’un concours vidéo est née il y a 5 ans de la rencontre de deux jeunes enseignantes, Camille Aymard, en poste au lycée Utrillo de Stains (93) et Charlène Friang. Elle a rebondi à l’occasion du cinquantenaire des SES en 2017 où le concours a été repris par l’Apses qui lui a donné une grande dimension. Cette année là une cinquantaine de films sont réalisés par les élèves.

 

Pourquoi la vidéo ? « Les élèves doivent faire passer une notion du programme dans un film. A partir du moment où ils réfléchissent à leur scénario, ils se mettent du coté enseignant : ils doivent expliquer la notion aux spectateurs. Là ils concrétisent la notion ».

 

Un travail valorisant

 

Mais la vidéo a d’autres avantages pour Camille Aymard. « Faire la vidéo c’est une tache à moyen terme. Il faut que le groupe d’élèves s’organise, réfléchisse et décide de son projet. C’est intéressant aussi parce qu’à l’école on apprend beaucoup mais pas grand chose ne reste. La vidéo reste et atteste du travail réalisé. Elle est aussi valorisante car portée sur les réseaux sociaux (Youtube) donc vue en dehors de la classe ».

 

Pour la réaliser C Aymard envoie un kit d’outils aux élèves participant au concours. « En général il leur fait une heure pour construire le scénario et les dialogues. Ensuite la plupart des élèves filment avec leur smartphone. Il faut encore un peu de temps pour repérer le lieu de tournage, répéter , tourner puis monter la vidéo ». Globalement on arrive à faire tenir ce projet dans le cours de SES.

 

Les lycéens préfèrent la sociologie

 

Quelles notions intéressent le plus les élèves ? « C’est la socialisation qui revient le plus  souvent », nous dit C Aymard. Les élèves traitent plus rarement de l’économie. En général ils puisent dans les notions de 2de qui sont reprises en 1ère.

 

« Pour les enseignants participer au concours est intéressant car ça permet de faire cours autrement. On peut aussi reprendre des notions vues l’année précédente mais un peu oubliées. « Au final ça crée une dynamique dans la classe », estime C Aymard.

 

En 2019, les prix seront remis lors du Printemps de l’économie, le 20 mars. Le jury a rendu ses décisions le 12 mars. Les politiques climatiques remportent le premier prix, devant deux sujets renvoyant à la socialisation.

 

François Jarraud

Les prix 2019

 

Premier prix du jury pour la vidéo : « Et tout le monde s’en fout ! Les politiques climatiques » par les élèves de Terminale du lycée Marie Laurencin de Mennecy (91).

 

Deuxième prix du jury pour la vidéo : « Les normes sociales » par les élèves de Seconde du lycée Brémontier de Bordeaux (33).

 

Le prix du public est décerné à la vidéo : « La socialisation différentielle » par les élèves de Première ES du lycée Pasteur de Lille (59).

 

Le jury a également décerné des Mentions Spéciales à plusieurs vidéos :

 

Mention Spéciale Pédagogie pour la vidéo : « La cigarette vue par les sociologues » par les élèves de Seconde 1 du Lycée Bréquigny de Rennes (35).

 

Mention Spéciale Réalisation pour la vidéo : « La productivité » par Les petits économistes, 1ES, Lycée Notre Dame des Victoires de Voiron (38).

 

Mention Spéciale Travail collectif pour la vidéo : « Stop aux préjugés » par les élèves de Première ES4 du lycée Koeberlé de Sélestat (67).

 

Mention Spéciale Réalisation pour la vidéo : « Socialisation et cigarette » par les élèves de Seconde du lycée Bréquigny de Rennes (35).

 

La remise des prix aura lieu le mercredi 20 mars dans le cadre du Printemps de l’économie

 

Toutes les vidéos 2019

 

En 2016

facebooktwittermail