SES : 3600 signatures pour réécrire le programme de SES

 » En l’état, ces projets de programmes se traduiraient par une dégradation de la formation intellectuelle et citoyenne des élèves. Ils ne sont  pas acceptables, et doivent être largement revus ». Il n’y a que 4400 professeurs de SES mais déjà près de 4000 signataires de la pétition lancée par l’Apses pour la réécriture des programmes présentés par le CSP, y compris il est vrai des parents et élèves. L’Apses a nettement rejeté ces programmes. « En tendant à n’apporter que des réponses figées, qui nient la réalité des débats scientifiques, ces projets interdisent de saisir les grands enjeux qui traversent nos sociétés contemporaines. D’une part, ils imposent de transmettre une seule grille de lecture des enjeux économiques et sociaux, au détriment du pluralisme. D’autre part, sans problématisation, et avec un contenu qui reste trop lourd, ils empêchent de donner du sens aux apprentissages des élèves »

 

 

facebooktwittermail