Spécialités : Les associations de spécialistes maintiennent la pression

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2022/09/22092022Article637994447211546536.aspx

« Sourd à la demande partagée par la Conférence des associations de professeurs spécialistes et la très grande majorité des organisations syndicales, le ministère s’obstine à maintenir en mars l’examen « terminal » des épreuves de spécialité. En maintenant envers et contre tous ce calendrier absurde, le ministère empêchera les professeurs d’enseigner des programmes exigeants de manière sereine et approfondie. Il contraindra les élèves à mener de front leurs révisions et la finalisation de leur dossier « Parcoursup »… Il favorisera, de surcroît, la démobilisation et l’absentéisme dès le mois de mars, isolera l’épreuve de philosophie, empêchera toute préparation sérieuse à l’épreuve du grand oral, et compromettra les apprentissages dans les disciplines évaluées en contrôle continu », écrivent les associations de spécialistes (APBG APDEN APEMU APHG APLettres APLFA-CPL APLV APMEP APPEP APSES APSMS CNARELA SAUVER LES LETTRES SLNL UdPPC UPBM). « La Conférence des associations des professeurs spécialistes demande au ministère, une fois encore, de reporter les épreuves de spécialité au mois de juin ».

 

Communiqué

 

Par fjarraud , le jeudi 22 septembre 2022.
facebooktwittermail