L’Apses proteste contre la reprise en mains de la liste SESagora

Par fjarraud , Le café pédagogique, le lundi 30 décembre 2019.

Annoncée par le Café pédagogique le 9 décembre, la reprise en mains de la liste de discussion de SEs « SESagora » (ex Inter-ES) fait réagir l’Apses. « Cette liste, créée en 1997 par notre collègue Michel Coudroy, constituait jusqu’à présent un exemple unique d’un lieu de discussions professionnelles dans un cadre institutionnel », écrit l’Apses. Elle « a permis à plusieurs générations de collègues de SES de partager leurs expériences, leurs réflexions, leurs réussites et leurs difficultés. Renforçant la socialisation professionnelle de ses participant.e.s et notamment des entrant.e.s dans le métier, cette liste faisait vivre la discipline grâce à des débats théoriques, des informations pratiques et des échanges de pratiques pédagogiques… Les représentant.e.s institutionnel.le.s pouvaient également directement dialoguer et échanger avec les collègues notamment lors des différentes réformes sur les programmes de SES », rappelle l’association de professeurs de SES. « Nous nous interrogeons vivement sur cette reprise en main d’un outil professionnel apprécié par les collègues et ne pouvons imaginer qu’il s’agisse simplement d’une tentative de faire taire les collègues à un moment où elles et ils subissent de plein fouet une dégradation de leurs conditions de travail en lien avec les réformes du lycée et du baccalauréat ». L’Apses demande  » des explications claires sur les raisons qui ont conduit à la brutale reprise en main de la liste par l’Inspection ainsi qu’un retour à son fonctionnement antérieur ».

La lettre

Sur cette affaire

 

facebooktwittermail