Les CPGE Lettres et Sciences sociales (« prépa B/L »)

La prépa B/L n’est pas toujours bien connue des professeurs de SES et des élèves ayant choisi cette spécialité au lycée. Il s’agit pourtant d’un des rares cursus dans lequel est dispensé un enseignement en sociologie, mais aussi en économie et en science politique, dans la continuité des cours reçus au lycée.

C’est par ailleurs une classe qui offre de multiples perspectives professionnelles.

La prépa B/L, une prépa aux débouchés multiples

La prépa B/L est particulièrement intéressante pour les élèves qui ne souhaitent pas se spécialiser trop tôt, et qui ont besoin de temps pour mûrir leur projet professionnel.

Les débouchés sont en effet extrêmement larges et variés, comme l’atteste l’enquête menée en septembre 2021 auprès d’anciens étudiants.

Devenirs des Khâgneux B/L 2010-2011, 10 ans après leur sortie de prépa B/L

Capture d’écran 2022-03-12 à 14.02.52

Enquête menée dans sept établissements (un en région parisienne, six en province) Taux de répondants : 94%

Cette diversité des débouchés provient très largement de la vaste palette de formations proposée aux élèves de prépa B/L à la fin de la 1ère année (hypokhâgne) et surtout après la 2ème année (khâgne), voire la 3ème (“cube”).

Capture d’écran 2022-03-12 à 14.07.38

La prépa B/L, une prépa lettres et sciences sociales

En prépa B/L, la formation est pluridisciplinaire. Le tronc commun de la filière comporte de l’histoire contemporaine, des mathématiques, des sciences économiques et sociales, de la littérature française, de la philosophie et une langue vivante.
En plus de ce tronc commun, chaque étudiant choisit en première année (hypokhâgne) une option obligatoire entre la civilisation en LV1, la géographie, le latin ou le grec ancien. La LV2 est facultative. Néanmoins, les concours des écoles de commerce et management demandent obligatoirement deux langues, vivantes ou anciennes, dont une est l’anglais.

Capture d’écran 2022-03-12 à 14.07.44

En Seconde et Première, les lycéens qui sont déjà intéressés par une prépa B/L peuvent ainsi orienter leur choix de spécialités.

Choisir la spécialité Mathématiques en Première et si possible la conserver en Terminale. Sinon, le choix de l’option facultative Mathématiques complémentaires en Terminale est tout à fait possible et cohérent, mais il demandera un effort de rattrapage en Mathématiques. Des cours de soutien en mathématiques sont prévus pour cela.

– Choisir de préférence son autre spécialité de Terminale dans le domaine des sciences humaines et sociales, c’est-à-dire parmi : Sciences économiques et sociales (SES) ; Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; Langues, littératures et cultures étrangères ; Humanités, littérature et philosophie ; Littérature, langues et cultures de l’Antiquité.

Étant donné le volume horaire de ces disciplines, la doublette SES-Mathématiques apparaît comme la plus adaptée pour la réussite en prépa B/L, mais d’autres choix sont possibles tant que l’élève a conservé les mathématiques jusqu’en terminale.

La B/L comme prolongement de la spécialité SES du secondaire

Tout comme le programme de SES du secondaire, le programme de SES en B/L regroupe des objets propres à l’économie, d’autres propres à la sociologie et à la science politique, ainsi que l’étude d’objets communs, qui permettent de souligner la richesse du croisement des perspectives disciplinaires.

En sociologie et en science politique, les enseignements portent sur la façon dont la société forme et transforme les individus (processus de socialisation) ainsi que sur l’organisation des sociétés (leur stratification, leur cohésion, la façon dont un ordre social et politique y est produit et maintenu, les rapports de pouvoir qui s’y déploient).

En économie, les étudiants s’approprient les principes fondamentaux de la microéconomie, de la macroéconomie (au niveau de la zone Euro) et des politiques publiques.

Le programme permet également aux étudiants de croiser les regards de l’économiste, du sociologue et du politiste sur des objets communs, pour se doter d’outils d’analyse du monde contemporain. Ils étudient ainsi, sous l’angle des différentes disciplines, aussi bien l’entreprise que l’environnement, l’action des pouvoirs publics que le marché, la monnaie que la pauvreté.

Si la B/L dote les étudiants d’un niveau de connaissances élevé, leur permettant de poursuivre leur parcours en économie, en sociologie ou en science politique, l’objectif de la formation est aussi de permettre à tous les étudiants d’observer nos sociétés d’un œil plus averti, en mettant à distance les discours médiatiques ou ordinaires à leur sujet.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Prépa B/L réalisé par l’association des professeurs de SES en B/L (APKHKSES) ou le site des classes préparatoires littéraires (APPLS) :
https://www.prepabl.fr/

https://www.prepalitteraire.fr/

Les CPGE Lettres et Sciences sociales ( prépa B_L )

facebooktwittermail