Stage 5-6 avril 2018 Bordeaux

Faire des Sciences Economiques et Sociales

Stage régional des 5 et 6 avril 2018,

lycée Alfred Kastler, 14 avenue de l’Université, Talence

Jeudi 5 avril 2018

9h : accueil, café

9h30 -12 h : échanges autour des réformes en cours, enjeux actuels de la discipline des S.E.S., rôle de l’A.P.S.E.S., de la section régionale, avec la possible participation d’un-e militant-e du SNES-FSU.

Repas pris au lycée pour les inscrit-es

14h- 17 h: rencontre avec le sociologue Pascal Marichalar, IRIS EHESS, à partir de ses travaux1. Conférence : « Travailler avec les verriers de Givors : une enquête sur une enquête », puis questions-débats.

Thèmes du cycle terminal directement concernés :

– ​La démarche du sociologue

– ​Comment les rapports sociaux s’organisent-il au sein de l’entreprise ?

– Classes sociales
​- Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?​

Eventuellement, en fonction du temps disponible, construire des travaux, de réfléchir à des séquences pédagogiques

Vendredi 6 avril

Matin : balade socio-économique dans le quartier Saint-Michel à Bordeaux, conduite par notre collègue Christelle Rambaud2. Rendez-vous place Fernand Lafargue à 9h 45. Durée : 1h30 environ

13H30-16h : rencontre avec l’économiste Maël Rolland, CEMI, EHESS

« Du Bitcoin à l’explosion pre-cambrienne des crypto-actifs: implications théoriques et  pratiques ».
Résumé: Cette présentation entend présenter l’émergence du Bitcoin et des autres crypto-actifs auxquels il a ouvert la voie, et questionnera l’implication de ceux-ci dans le champ monétaire. On traitera successivement du pionnier Bitcoin, des autres expériences nombreuses qui lui ont emboîté le pas et faisant de la « gouvernance monétaire duale » tout-à-fait originale de ce type de réalisation (à travers notamment la question des « forks »). Une attention particulière sera portée aux nouvelles formes de monnayage (règles d’émission monétaire, condition des paiements/règlements, etc.) impliquées par ces crypto-actifs tant par leurs architectures technologiques que par les
philosophies parfois contradictoires des communautés qui les portent.
Les débats monétaires anciens opposants la règle à la discrétion referont surface à cette occasion. Interrogeant le caractère perturbateur de telles émergences monétaires pour le système bancaire
traditionnel hiérarchisé et centralisé nous soulignerons les enjeux de régulation posés, comme les rapports que pourraient entretenir les États aux crypto-actifs.

1 Pascal Marichalar, Qui a tué les verriers de Givors ? Une enquête de sciences sociales, Éd. La Découverte, 2017

2 Grand merci à Christelle, qui renouvelle l’expérience de 2017, malgré un agenda fort empli.

Stage 5-6 avril 2018 Bordeaux

facebooktwittergoogle_plusmail