Conférence de Marion Carrel
La démocratie participative, un vrai levier de démocratisation ?

Les dispositifs relevant de ce que l’on appelle la « démocratie participative » se multiplient et se diffusent de plus en plus depuis quelques décennies pour tenter d’apporter un remède aux limites de la démocratie représentative. S’ils permettent sans conteste de mettre en évidence ces derniers et de renouveler les canaux de la prise de parole et des modes de décision en les élargissant aux populations d’ordinaire considérées comme de simples « objets » des politiques publiques, ils n’en comportent pas moins eux-mêmes un certain nombre d’écueils révélés par différents travaux de sociologie politique. Cette présentation proposera ainsi une synthèse de ces derniers tout en esquissant certaines pistes pour tenter de les surmonter.


Ouvrages
– Avec Catherine Neveu (dir.), Citoyennetés ordinaires. Pour une approche renouvelée des pratiques citoyennes, Paris, Karthala, 2014
– Faire participer les habitants ? Les quartiers d’habitat social entre injonction participative et empowerment, Lyon, ENS Editions, 2013

Articles
– « Injonction participative ou empowerment ? Les enjeux de la participation », Vie sociale,
2017/3-4, p. 82-92.
– « Politicization and Publicization: The Fragile Effects of Deliberation in Working-Class Milieus », European Journal of Cultural and Political Sociology, 2016/3-4, p. 189-210.
– Avec Suzanne Rosenberg, « Injonction de mixité sociale et écueils de l’action collective des délogés. Comparaison entre les années 1970 et 2000 », Géographie, Economie, Société, 2011/2, p. 5-19.
– « La gouvernance est-elle démocratique ? Les enjeux de la participation citoyenne », Informations sociales, n°179, 2013, p. 144-151
– Avec Julien Talpin, « Cachez ce politique que je ne saurais voir. Ethnographie des conseils de quartier roubaisiens », Participations, n° 3, 2012, p. 179-206.

facebooktwittermail