Chaque année, ce sont plus de 120 000 élèves qui entrent en première ES. A la rentrée 2016, la série ES regroupe 23. 9% des élèves de Terminale générale et technologique (en hausse de 0.9 point par rapport à 2015). Diverses études permettent d’en brosser un rapide portrait : ce sont plus souvent des filles (60% des effectifs), d’origine sociale similaire à la population générale des classes de seconde (et donc moins favorisée socialement que les élèves de la série S), avec des résultats scolaires là aussi proches de la moyenne des élèves de seconde.

Répartition des élèves de formations générales et technologiques selon le sexe et la série à la rentrée 2016

Terminales Générales

Terminales technologiques

Total

S

ES

L

STMG

STI2D

ST2S

STL

STD2A

Hôtellerie

TMD

BT

Effectifs

189469

120684

57861

66074

32593

23062

8436

3213

2546

277

304

504519

Répartition (%)

37,6

23,9

11,5

13,1

6,5

4,6

1,7

0,6

0,5

0,1

0,1

100

Part des filles (%)

46,5

59,6

79,2

51

7

88,2

57,3

69

54,9

60,6

72,4

53,8

Source : Repères et Références Statistiques 2017– Ministère de l’Education Nationale

Evolution du poids des séries de Terminale Générale (en %)

series

 

 

 

 

 

 

 

 

source: Repères et Références Statistiques 2017 – MEN

Caractéristiques des élèves de seconde GT selon leurs vœux d’orientation en fin de seconde (%)

voeuxorientation

source : Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) , « Les trois quarts des élèves de seconde générale et technologique souhaitent préparer un baccalauréat général », Note d’information, nº 31, septembre 2014.

Répartition des PCS selon l’orientation en fin de seconde : Une série ES équilibrée

orientationPCS

Lecture : Les élèves de seconde GT (années scolaires 2012-13 et 2013-14) qui se sont orientés en première S sont, pour 17,4 % d’entre eux, issus de PCS défavorisées, 1,5 % de PCS non renseignée, 22,9 % de PCS moyennes, 15,2 % de PCS favorisées et 43 % de PCS très favorisées (total 100 %).

Note : Origine sociale regroupée : 
–Très Favorisée: chefs d’entreprise de dix salariés ou plus, cadres et professions intellectuelles supérieures, instituteurs, professeurs des écoles.
— Favorisée : professions intermédiaires (sauf instituteurs et professeurs des écoles), retraités-cadres et des professions intermédiaires.
— Moyenne : agriculteurs exploitants, artisans et commerçants (et retraités correspondants), employés.
— Défavorisée : ouvriers, retraités ouvriers et employés, inactifs (chômeurs n’ayant jamais travaillé, personnes sans activité professionnelle).

source : Inspection générale de l’éducation nationale, « Les parcours scientifiques et techniques dans l’enseignement secondaire du collège à l’enseignement supérieur« , Rapport 2015-088,  décembre 2015

facebooktwittermail