L’APSES avait communiqué dès le 11 mars sur les projets transmis aux éditeurs de manuels.

Le BO du 25 avril 2019 détaille les contenus des épreuves communes de contrôle continu des enseignements de spécialité suivis uniquement pendant la classe de première.

Les sujets de ces épreuves seront issus de la banque nationale de sujets. Elles se dérouleront au troisième trimestre de la classe de première, et seront toutes d’une durée de 2 heures.

Pour l’épreuve de Sciences économiques et sociales  :

Objectifs

L’épreuve porte sur les notions et contenus, capacités et compétences figurant dans l’ensemble du programme de l’enseignement de spécialité «  Sciences économiques et sociales » de la classe de première défini par l’arrêté du 17 janvier 2019 paru au BOEN spécial n°1 du 22 janvier 2019.

Structure

L’épreuve est constituée de deux parties.

La première partie repose sur la mobilisation des connaissances et le traitement de l’information. Elle comporte soit un exercice conduisant à une résolution graphique (sans formalisation mathématique), soit une étude d’un document de nature statistique comportant une ou plusieurs questions (tableau, graphique, carte, radar, etc.) de 120 données chiffrées au maximum. Il est demandé au candidat de répondre aux questions en mobilisant les connaissances acquises dans le cadre du programme, en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de collecte et d’exploitation de données quantitatives, et en ayant recours le cas échéant à des résolutions graphiques.

La seconde partie demande un raisonnement appuyé sur un dossier documentaire. Le candidat est invité à développer un raisonnement de l’ordre d’une page en exploitant les documents du dossier et en mobilisant les connaissances acquises dans le cadre du programme. Le dossier documentaire comprend deux documents ; ils sont de nature différente : texte de 2 000 signes au maximum, document de nature statistique de 65 données au maximum.

L’épreuve est construite de façon à couvrir plusieurs dimensions du programme : les deux parties de l’épreuve portent sur deux champs différents du programme (science économique, sociologie et science politique, regards croisés).

Notation

L’épreuve est notée sur 20 points. La première partie est notée sur 10 points, la seconde sur 10 points. La note finale est composée de la somme des points obtenus à chacune des parties. Il est tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

 

facebooktwittermail