affiche_café_SciencesSoc_lowDef

 

L’Apses et ses trois régionales de Paris-Créteil-Versailles ont organisé le 17 décembre 2019 avec le soutien d’Alternatives Economiques une nouvelle édition du Café Sciences Sociales :
« Changer la propriété pour dépasser le capitalisme? »

Avec la participation de :

Thomas PIKETTY, Professeur à l’Ecole d’Economie de Paris, directeur d’études à l’EHESS. Auteur de Capital et idéologie (Seuil, 2019.) et Capital au XXIème siècle (2013).
Benoît BORRITS, Chercheur militant et animateur de l’association Autogestion. Auteur de Au-delà de la propriété – Pour une économie des communs (Ed. La Découverte, 2018)

Animé par : Guillaume DUVAL, Journaliste à Alternatives économiques

Solène Pichardie, co-présidente nationale, a introduit la rencontre par un petit état des lieux des combats actuels de l’APSES.

Ce café a été une occasion pour T. Piketty d’exposer ses réflexions sur la notion de propriété et de présenter ses propositions en la matière, à savoir celle sur la propriété sociale et le partage du pouvoir dans l’entreprise ou celle sur la propriété temporaire correspondant à la mise en place d’un impôt progressif annuel sur la propriété et sur les successions. B Borrits, lui, défendait l’idée d’un système économique et financier socialisé et d’unités productives qui deviendraient des biens communs codirigés par les usagers et les salariés.

Images et captation vidéo : O. Prevosto

INTRODUCTION

 

Les INTERVENTIONS

 

 

Les QUESTIONS

 

Les REPONSES aux questions

 

facebooktwittermail