articles de la même rubrique

Communiqué : Colloque de l’APSES : Des échanges riches et constructifs plutôt que des polémiques stériles (19 novembre 2007)

Communiqué de Presse du 18 novembre 2007

Colloque sur la série ES et les SES : des échanges riches et constructifs plutôt que des polémiques stériles

- Le colloque consacré à la série ES et les SES organisé par l’APSES s’est déroulé ce samedi 17 novembre 2007 à l’université Paris-Dauphine.

- Alors que les SES et la série ES ont fait l’objet de polémiques sans fondement, ce colloque a permis des échanges ouverts, constructifs, grâce à la grande diversité des intervenants. La richesse des échanges, souligne la réussite que constituent la série ES et l’enseignement de SES.

- Des représentants de l’enseignement supérieur, des universitaires, des représentants de parents d’élèves et des lycéens, des associations de spécialistes, des enseignants, un représentant de la CGT, du MEDEF, une journaliste de la presse économique ont proposé leurs analyses éclairant les réussites et les pistes d’évolutions pour une amélioration de la série ES et des SES.

- Cette diversité ne fait qu’accentuer l’absence institutionnelle du Ministère de l’Education nationale et l’Inspection Générale de SES, pourtant officiellement invités à ce colloque, absence que nous regrettons.

- Sur la base des nombreux points de convergence qui ont été dégagés, des pistes de travail en commun ont été soulevées. L’Apses s’engage à entretenir la dynamique créée en s’impliquant pleinement dans une démarche d’échange et de construction.

Une déclaration commune a été signée à la suite de ce colloque. Vous la trouverez ci-après.

Des Actes du colloque seront prochainement publiés.

DECLARATION COMMUNE

A la suite du colloque de l’APSES intitulé "La série ES et les SES dans le lycée du XXIe siècle" Paris-Dauphine, le 17 novembre 2007 APHEC, APSES, APMEP, Les Clionautes, FCPE, FIDL, PEEP, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SNES-FSU, UNL

- Depuis sa création, la série Economique et Sociale a permis l’accueil de « nouveaux lycéens ». Elle a été et reste une série qui permet de répondre à une demande sociale forte pour acquérir une connaissance particulière du monde qui nous entoure. Elle est enfin une série qui permet une ouverture en termes de débouchés importants et variés qui correspondent aux principales évolutions de la société : tertiarisation accrue des emplois, demande forte de culture générale qui reste le principal outil pour se situer et évoluer dans une société qui ne cesse de se complexifier.
- Elle trouve son originalité dans l’enseignement disciplinaire particulier qui est celui des Sciences Economiques et Sociales. Celui-ci a pour caractéristique d’étudier des faits économiques et sociaux en convoquant, en son sein et sur un même objet, les différentes sciences sociales : principalement l’économie, la sociologie et la science politique. Ainsi, en collaboration avec les autres disciplines de cette série, l’enseignement des SES permet de dispenser un enseignement cohérent et de diffuser une troisième culture et/ou un troisième savoir nécessaire pour se situer dans le monde d’aujourd’hui. Elle correspond également à un profil particulier de certains élèves qui ne se retrouvent pas dans les autres séries.
- Après une évaluation objective de l’existant, une éventuelle réforme du lycée devra prendre en compte les éléments ci-dessus. Elle devra se faire en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’enseignement secondaire.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales