articles de la même rubrique

AEF - Capes de SES : la plupart des formateurs en Espé n’a "pas saisi le sens, ni les enjeux du sujet" (Apses)

Dépêche AEF du 14 avril 2016


AEF - Capes de SES : la plupart des formateurs en Espé n’a "pas saisi le sens, ni les enjeux du sujet" (Apses)

Par Judith Blanes

"La plupart des enseignants de SES, et notamment les formateurs auprès des Espé, n’a pas même saisi le sens ni les enjeux du sujet" de dissertation en économie de l’épreuve d’admissibilité du Capes externe de SES. C’est ce qu’écrivent le président et le vice-président de l’Apses au président de jury de ce concours et inspecteur général de SES Frédéric Carluer, au doyen de l’Igen de SES, Marc Montoussé, au doyen de l’inspection Jean-Yves Daniel, et à la conseillère de la ministre en charge du second degré Agathe Cagé, dans un courrier daté du 10 avril 2016. Le sujet soumis aux candidats le 5 avril s’intitulait : "Variété des ressources et combinaison productive optimale au sein de l’entreprise".

"Proposer un sujet unanimement perçu dans la communauté enseignante comme hermétique, d’une technicité jugée excessive, nous semble par ailleurs contraire à l’esprit même de notre discipline, dont l’objectif est au contraire d’ouvrir les élèves aux grandes problématiques économiques et sociales contemporaines", relèvent Erwan Le Nader, le président de l’Apses, et Igor Martinache, le vice-président.

Au-delà du "grand désarroi" des candidats, y compris des bons étudiants de masters Meef, "il sera de ce fait particulièrement ardu pour les correcteurs de les hiérarchiser sur ce plan, tout comme de rendre justice à leur capacité réelle de produire une démarche raisonnée". L’Apses souhaite "que ces difficultés ne se reproduisent pas" lors des prochaines sessions de concours, pour lesquels il conviendrait de "proposer des sujets qui soient les plus en phase possible avec les contenus de programmes de SES au lycée".

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales