La lettre de rentrée de l’APSES

N°14 - septembre 2014


L’intégralité de la Lettre de rentrée (8 pages) en pdf dessous l’Edito.

Sommaire
- Page 1 : Edito
- Page 2 : 2013-2014 : Des actions sur les programmes
- Page 3 : Enquête de l’APSES sur les copies de bac
- Page 4 : Enseignement de l’économie à l’université, réception du rapport Hautcoeur
- Page 5 : La nouvelle formation initiale des enseignants
- Page 6 : SESâme un manuel actualisé, Le stage national sur le Genre
- Page 7 : La vie des régionales
- Page 8 : Bulletin d’adhésion

Editorial

La situation reste très difficile voire intenable en seconde pour de nombreux collègues, notamment ceux qui entrent dans le métier sans le concours ou sans poste fixe, du fait du nombre important de classes de seconde qu’ils sont contraints d’assumer. En revanche la situation s’est améliorée dans les conditions d’enseignement en terminale, grâce aux allègements obtenus par l’APSES avec l’aide des syndicats enseignants. Bien sûr certains de ces allègements sont maladroits ou insuffisants, et ils n’améliorent pas l’inanité de certains chapitres aux IC mal rédigées, mais au moins, avons nous pu, cette année, avoir plus de temps pour faire manipuler les connaissances à nos élèves et ne pas seulement les transmettre au pas de course. L’APSES a pu rencontrer le président du Conseil Supérieur des Programmes ainsi que le cabinet du Ministre à deux reprises afin de porter ses propositions :
- L’inadéquation entre le statut d’EE en seconde, le contenu à enseigner, le saut vers la première ES et l’enjeu d’une formation économique et sociale,
- Revoir la procédure de confection des programmes et épreuves du baccalauréat, ainsi que leurs finalités et contenus.

Il en ressort de nombreuses convergences de vues sur le diagnostic mais la priorité du CSP et du cabinet reste les programmes du primaire et du collège. Aussi l’APSES plaide pour la réalisation rapide d’un bilan des programmes tels qu’ils sont appliqués dans les classes. C’est dans cette perspective que l’APSES a lancé une enquête inédite sur les copies du baccalauréat des candidats de la métropole (voir les résultats page 4).

De nouveaux programmes recentrés sur un nombre limité de questions de société mais plus ouverts au pluralisme doivent être mis en chantier afin de favoriser la diversité des pratiques pédagogiques, d’améliorer les apprentissages des élèves - au-delà de la seule restitution de savoirs juxtaposés - et la formation d’une plus grande autonomie intellectuelle de nos élèves.

Dans les priorités fixées par mandats à l’association lors de l’Assemblée générale de Marseille (14&15 juin 2014) pour l’année à venir, figure en première place l’amélioration de la situation en seconde, en attendant la prochaine réforme du lycée, via un assouplissement dans l’application du programme et l’obtention nationale de dédoublements dans tous les lycées. Le déséquilibre entre les effectifs des différentes spécialités de terminale ES, ainsi que le différentiel de points entre les notes du bac, nécessitent que soit repensée rapidement l’offre de spécialités et/ou leur évaluation.

Le stage annuel sur le Genre a connu un vif succès, gageons que le prochain rencontrera le même engouement. Il se déroulera le 22 et 23 janvier 2015 à Paris et aura pour thème « Littérature et sciences sociales ». Dès que les inscriptions seront ouvertes (à tous), ne tardez pas à vous inscrire, le nombre de places étant limité.

L’APSES a continué son travail de mutualisation pédagogique et de revue de presse hebdomadaire, à la satisfaction de ses 1421 adhérents (nouveau record absolu !). La liste apses-concours, dédiée aux adhérents souhaitant présenter un des quatre concours de SES a elle aussi connu un niveau record d’abonnés (195 inscrits) et de contributions. Une autre liste dédiée aux formateurs, qu’ils soient dans les ESPé, qu’ils participent au PAF ou qu’ils soient tuteurs a aussi été créée.

N’attendez plus pour nous rejoindre !

Marjorie Galy, présidente de l’APSES

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales