articles de ce dossier
articles de la même rubrique

L’APSES salue la nouvelle « charte des programmes » (Communiqué du 8 avril 2014)

L’APSES salue la nouvelle « charte des programmes »

L’APSES se félicite de l’adoption par le Conseil Supérieur des Programmes de la nouvelle charte des programmes, dont l’application doit pouvoir donner un nouvel élan à la démocratisation scolaire et à la réussite de tous les élèves.

L’APSES partage particulièrement les principes, selon lesquels « les savoirs enseignés à l’école doivent aider les élèves à se repérer dans la complexité du monde », se fondent « sur une démarche rationnelle » ou « relèvent à la fois d’une mission d’instruction et d’une mission d’éducation : l’objectif commun aux deux missions étant l’apprentissage de la liberté de penser, de l’esprit critique et des conditions démocratiques de leur exercice ».

Le renouvellement du processus d’élaboration des programmes (incluant concertations et enquêtes, appui sur la recherche, liens avec les formes d’évaluation, cohérence sur l’ensemble des cycles, en lien avec les autres disciplines, etc.) est tout autant porteur d’espoirs.

Ces grands principes rendent a contrario manifestes les défauts des programmes et épreuves actuels en Sciences Economiques et Sociales, conçus sans évaluation des programmes et épreuves antérieurs, d’une manière extrêmement centralisée, à la hâte, sans consultation sérieuse, en faisant fi tant des protestations pourtant vives des enseignants que des avis négatifs du Conseil Supérieur de l’Education sur les programmes de seconde et de terminale.

L’APSES demande donc au nouveau Ministre de l’Education Nationale, Benoît Hamon, de saisir dès maintenant le Conseil Supérieur des Programmes pour établir avant la fin de l’année 2014, un bilan des programmes actuels du lycée et des épreuves du baccalauréat, afin d’entamer au plus tôt leur réécriture, puisque cette dernière doit prendre du temps.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales