articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Courrier adressé au Ministre de l’Education nationale par CORPUS

Sur le site de CORPUS

Paris, le 17 mars 2014

Monsieur le Ministre,

L’installation du Conseil Supérieur des Programmes a généré de fortes attentes dans l’ensemble de la profession. Repenser les contenus d’enseignement et leur mode d’évaluation semble indispensable si l’objectif est de parvenir à une véritable démocratisation de l’école, à la réussite de chacun des élèves et à la lutte contre les inégalités scolaires.

Le récent report de la publication des programmes de la scolarité obligatoire a entériné l’idée qu’il s’agissait cependant d’une entreprise au long cours, puisque nécessitant un bilan et une concertation approfondie. Ce temps d’élaboration sera nécessairement long également pour les programmes de lycée qu’il est nécessaire de réécrire.

Si l’on souhaite que les programmes de lycée puissent entrer en application dans des délais raisonnables, il convient donc de lancer sans retard le processus de leur réécriture, en saisissant dès maintenant le Conseil Supérieur des Programmes dont la première tâche sera d’établir, avant la fin de l’année 2014, un bilan des programmes actuels du lycée et des épreuves du baccalauréat. Ce bilan devrait pouvoir s’appuyer tant sur le travail des chercheurs en éducation, de l’Inspection que des syndicats et association de spécialistes.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de nos salutations respectueuses.

Premiers signataires • Aggiornamento (Histoire-Géo) • ACIREPh, Association pour la création des Instituts de recherche sur l’enseignement de la philosophie • APSES, Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales • CORPUS, COllectif pour Refonder les Programmes Universitaires et Scolaires • Syndicats de la FSU : SNEP, SNES, SNESUP

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales