Objectifs de formation des classes préparatoires littéraires aux grandes écoles, Lettres et sciences sociales

Objectifs de formation des classes préparatoires littéraires aux grandes écoles, Lettres et sciences sociales arrêté du 25-3-2013 - J.O. du 30-4-2013 (NOR ESRS1306089A)

Programme

Sciences sociales

Objectifs

- Acquisition des savoirs fondamentaux en économie, sociologie et sciences politiques ;
- Maîtrise des outils d’analyse des données empiriques et des méthodes de la dissertation et de l’expression orale. L’ensemble du programme est orienté vers la confrontation et l’articulation des disciplines enseignées en vue de l’analyse des sociétés contemporaines. . En économie Les bases et outils fondamentaux de l’analyse économique : comptabilité nationale, monnaie et financement, analyse microéconomique. . En sociologie Les bases et outils fondamentaux de l’analyse sociologique : grands paradigmes, stratification et mobilité sociales, culture et socialisation. . En sciences politiques Les bases et outils fondamentaux de l’analyse en sciences politiques : pouvoir, domination, participation politique.

Programme pour les épreuves écrites d’admissibilité : composition de sciences sociales

1. PREMIERE COMPOSANTE : SOCIOLOGIE

A. La diversité des cultures (dans le temps et dans l’espace)

a) Culture et cultures (exemples) ; b) Culture matérielle, culture symbolique ; c) Culture savante, culture populaire.

B. Socialisation, interactions et construction du monde social

a) Socialisations familiale, scolaire, professionnelle ; socialisation par les pairs ; b) Traditions d’étude de la socialisation : intégration et anomie, habitus et stratégie, civilisation et individuation ; c) Normes, règles, coutumes ; déviances ; d) Action individuelle et ordre social ; interactions et ordre social.

C. Classes, stratification et mobilité sociales

a) Classe ; statut ; groupe d’appartenance, groupe de référence ; b) Les grands principes de classification : sexe et genre, âge et génération, ethnicité, religion, diplôme, profession, revenu et patrimoine, localisation ; c) Les nomenclatures socioprofessionnelles ; d) Les enquêtes de mobilité sociale et professionnelle.

D. Pouvoir, domination, participation politique

a) Pouvoir et autorité ; types de domination ; b) Action collective, mobilisation, conflits et mouvements sociaux, régulation sociale.

2. DEUXIEME COMPOSANTE : ECONOMIE

A. Théorie microéconomique du consommateur

Fonction d’utilité, contrainte budgétaire, effet de revenu et de substitution, courbe de demande.

B. Théorie microéconomique du producteur

Fonctions de production (Cobb-Douglas, CES), rendements, courbes de coût, offre en concurrence parfaite et imparfaite (monopole, duopole, concurrence monopolistique).

C. Marchés et équilibres

a) Equilibre partiel (existence et stabilité de l’équilibre) ; b) Equilibre général : présentation des hypothèses et du cadre d’analyse, la boîte d’Edgeworth, l’optimum de Pareto, les deux théorèmes de l’économie du bien-être.

D. Eléments de comptabilité nationale, monnaie et institutions financières

a) Eléments de comptabilité nationale, TES, TEE ; b) Masse monétaire, agrégats monétaires, base monétaire et multiplicateur de base monétaire ; c) Système bancaire et financier, le marché monétaire ; d) Analyse de la balance des paiements. Nota - Théories et modèles de financement ne sont pas au programme.

E. L’équilibre macro-économique

a) Les grandes fonctions macro-économiques : consommation, épargne, investissement ; b) L’offre et la demande de monnaie (pour celle-ci : motifs de transaction, de précaution, de spéculation : lien avec le marché des titres) ; l’équilibre sur les marchés de la monnaie et des titres ; c) Le modèle IS-LM en économie fermée ; d) Le modèle quasi-offre/quasi-demande globales.

3. TROISIEME COMPOSANTE : OBJETS COMMUNS AUX SCIENCES SOCIALES

A. Institutions et organisations : Etat, marchés, entreprises

a) La variété sociale des formes de l’échange : don, échange marchand, redistribution ; b) Bureaucratie et organisations ; c) Marché et organisation : introduction aux nouvelles théories de l’entreprise (Coase, Williamson).

B. Travail, emploi, chômage

a) Démographie de l’emploi et du chômage ; b) Construction sociale des marchés du travail et rapport salarial :
- division sociale, division technique (OST, transformations actuelles de l’organisation du travail) ;
- genèse de la catégorie « chômeur » ;
- travail marchand, travail non marchand ;
- rapport salarial, segmentation ; c) Marché du travail :
- salaire nominal et salaire réel ;
- offre et demande de travail ;
- chômage classique et chômage keynésien : courbe de Phillips et détermination conjoncturelle des salaires ; le taux de chômage naturel. Nota - Les taux de chômage feront l’objet de comparaisons internationales.

C. Rationalité, anticipation, croyances

a) Introduction à la théorie des choix incertains ; b) Théorie des anticipations rationnelles ; c) Rationalité limitée ; d) Rationalité et croyances.

D. Déséquilibres, inégalités et politiques publiques

a) Eléments de politiques publiques (acteurs, « agenda », mise en oeuvre, évaluation...) ; b) Politiques de stabilisation macro-économique :
- objectifs intermédiaires, objectifs finaux : politiques conjoncturelles, politiques structurelles, politiques monétaires et politiques budgétaires ;
- débat sur l’efficacité des politiques de stabilisation macro-économique ; c) Politiques de lutte contre le chômage ; d) Politiques de lutte contre les inégalités et politiques de redistribution. Programme pour les épreuves orales d’admission : épreuve de sciences sociales

1. SOCIOLOGIE

A. L’institutionnalisation de la sociologie

a) Sociologie et réformes sociales ; b) La sociologie et les autres disciplines ; c) La construction des institutions d’enseignement, de recherche et le développement de la discipline. Nota - Ces points seront traités notamment en prenant appui sur des oeuvres fondamentales.

B. Le processus d’acculturation

C. Reproductions sociales, transformations sociales

D. Opinions et comportements politiques ; comportements électoraux

2. ECONOMIE

A. Introduction à l’histoire de la pensée économique : valeur, prix, répartition

a) Les physiocrates et Turgot ; b) Les classiques : Smith, Ricardo, Say, Malthus ; c) Marx ; d) Les « révolutions marginalistes » : Walras, Jevons, Menger ; Marshall et Pareto. Nota - Les auteurs ne sont pas étudiés pour eux-mêmes, mais en relation avec le thème : valeur, prix, répartition.

B. Théorie micro-économique du consommateur : applications

a) L’offre de travail (arbitrage travail/loisir) ; b) Choix intertemporel : consommation/épargne (cycle de vie : revenu permanent).

C. Théorie micro-économique du producteur : application aux choix d’investissement

D. La place de Keynes dans l’histoire de la pensée économique

3. OBJETS COMMUNS AUX SCIENCES SOCIALES

A. Institutions et organisations

a) Eléments d’économie publique : fonctions d’utilité publique : externalités, biens publics ; b) Contrats et conventions.

B. Consommation et modes de vie

a) Analyse transversale et dynamique des comportements de consommation (Duesenburry, Brown) ; b) Dimension symbolique de la consommation ; c) Les budgets familiaux.

PDF - 56.3 ko
Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales