articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Inquiétudes pour le baccalauréat 2013 (Revue de presse)

Le Quotidien 24/3/2013


A lire aussi en ligne sur le site du Quotidien

24/03/13 - 04h37 - Association des professeurs de sciences économiques et sociales

Inquiétudes pour le baccalauréat 2013

De nombreux professeurs de sciences économiques et sociales, auxquels se sont joints des parents et des élèves de terminale, tant au plan local que national, nous ont fait savoir leurs inquiétudes à l’approche de la session 2013 du baccalauréat économique et social, notamment en ce qui concerne les modifications apportées à l’écrit des épreuves spécifiques de sciences économiques et sociales (réforme Chatel).

La lourdeur des nouveaux programmes, les équivoques, le flou même des exigences requises dans la notation des épreuves contribuent à alimenter la chronique des incertitudes pesant sur la cohérence des évaluations. Inquiétudes, mais aussi colère : depuis la mise en place de cette réforme, notre association n’a eu de cesse de dénoncer ses incohérences et ses risques, notamment en ce qui concerne la faisabilité des programmes et l’évaluation des nouvelles épreuves. Nous avions demandé une réduction des programmes et un moratoire d’un an pour les nouvelles épreuves. Las !

Un allégement des programmes a certes été accepté, en première et en terminale mais pour... 2014. Les élèves qui vont passer le bac en 2013 devront donc subir les aléas de ces nouvelles épreuves, dont la lourdeur conduira de nombreux collègues à traiter certains aspects rapidement. Bravo pour la lutte contre les inégalités...

De plus, la situation faite à notre matière en classe de seconde (enseignement exploratoire, certes obligatoire mais sans notation) contribue au recul de la culture économique et sociale, pourtant si essentielle pour la compréhension du monde actuel…

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales