articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Sciences éco et sociales : les profs saluent un allègement des programmes (Revue de presse)

VousNousIls et AFP, 22/3/2013


A lire aussi en ligne sur le site de VousNousIls

Sciences éco et sociales : les profs saluent un allègement des programmes

L’Association des pro­fes­seurs de sciences écono­miques et sociales (APSES) salue ven­dredi dans un com­mu­ni­qué un allé­ge­ment des pro­grammes de leur dis­ci­pline pour la ren­trée 2013 en pre­mière et ter­mi­nale, qui a reçu jeudi un avis favo­rable au Conseil supé­rieur de l’éducation (CSE).

"Le pro­gramme a été mis en cohé­rence avec les horaires", a pré­cisé le minis­tère à l’AFP. "Tout le monde s’accordait à dire que c’était dif­fi­cile pour les élèves et les pro­fes­seurs d’assimiler l’ensemble du pro­gramme, un peu trop ambi­tieux par rap­port aux horaires", a ajouté la rue de Grenelle, pré­ci­sant qu’il n’y aurait pas de nou­veaux manuels.

A la ren­trée, les pro­grammes res­te­ront denses, mais les ensei­gnants vont enfin pou­voir retrou­ver une par­tie des marges de manoeuvre péda­go­giques qu’ils avaient per­dues", estime l’APSES, sou­li­gnant "le retour du dia­logue social au ministère".

"L’encyclopédisme des pro­grammes actuels s’est tra­duit par des pra­tiques de plus en plus trans­mis­sives au détri­ment d’une néces­saire diver­sité des méthodes péda­go­giques et d’une réelle mise en acti­vité des élèves", explique le communiqué. Pour l’association c’est "une pre­mière étape" car "les pro­blèmes des conte­nus d’enseignement en sciences écono­miques et sociales res­tent nom­breux : épreuves de bac­ca­lau­réat qui éludent les débats, cloi­son­ne­ment exces­sif entre l’économie et les autres sciences sociales, prio­rité don­née à des +fon­da­men­taux+ au détri­ment des enjeux de société qui motivent les élèves, recul du plu­ra­lisme théorique". L’APSES "place un fort espoir dans l’engagement du ministre de sai­sir dès sa mise en place le futur Conseil supé­rieur des pro­grammes de la ques­tion des sciences écono­miques et sociales", ajoute le communiqué.

La créa­tion du Conseil supé­rieur des pro­grammes est pré­vue dans le pro­jet de loi sur la refon­da­tion de l’école, adopté mardi en pre­mière lec­ture à l’Assemblée nationale.

Fin novembre 2012, près de 200 pro­fes­seurs de SES avaient mani­festé à Paris pour récla­mer un allè­ge­ment des pro­grammes, refu­sant le "bachotage". Les sciences écono­miques et sociales font par­tie des "ensei­gne­ments d’exploration" depuis la réforme du lycée intro­duite en seconde en 2010, à rai­son d’une heure trente de cours par semaine.

AFP

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales