articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Programmes de SES allégés : une première étape pour les élèves (Communiqué du 22/3/2013)

Communiqué de presse de l’APSES du 22 mars 2013

Programmes de SES allégés : une première étape pour les élèves

Après l’avis favorable du Conseil Supérieur de l’Education ce jeudi 21 mars, l’APSES se félicite que les programmes de Sciences Economiques et Sociales (SES) de première et de terminale soient allégés à la rentrée 2013. L’encyclopédisme des programmes actuels s’est traduit par des pratiques de plus en plus transmissives au détriment d’une nécessaire diversité des méthodes pédagogiques et d’une réelle mise en activité des élèves. A la rentrée, les programmes resteront denses, mais les enseignants vont enfin pouvoir retrouver une partie des marges de manœuvre pédagogiques qu’ils avaient perdues.

L’APSES salue ainsi le retour du dialogue social au Ministère, qui a su entendre la demande d’allègement d’urgence exprimée quasi unanimement par les enseignants et leurs représentants.

Malgré cela, les problèmes des contenus d’enseignement en sciences économiques et sociales restent nombreux : épreuves de baccalauréat qui éludent les débats, cloisonnement excessif entre l’économie et les autres sciences sociales, priorité donnée à des « fondamentaux » au détriment des enjeux de société qui motivent les élèves, recul du pluralisme théorique.

Parce que refonder l’école nécessite de repenser entièrement les pratiques pédagogiques, les contenus d’enseignement et les façons de les évaluer, l’APSES place un fort espoir dans l’engagement du Ministre de saisir dès sa mise en place le futur conseil supérieur des programmes de la question des sciences économiques et sociales. Elle se déclare prête à y apporter toute son expertise, pour que tous les élèves puissent véritablement, grâce aux contenus et méthodes des sciences sociales, développer leur citoyenneté et réussir leurs études supérieures.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales