articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Le blues des profs de sciences éco (Revue de presse)

Libération 25 avril 2012


A lire aussi [en ligne sur libération.fr]

Les profs de SES (sciences économiques et sociales) se sentent mal aimés. D’abord, avec la réforme du lycée en 2009, leur nombre d’heures de cours a diminué. Puis on leur a imposé de nouveaux programmes où la partie sociologique est largement réduite. Ensuite, on a réformé l’une des épreuves de SES au bac, en interdisant les sujets prêtant à débats. Et voilà que le ministère de l’Education nationale annonce une expérimentation à la rentrée : la fusion des SES et de l’économie-gestion en une seule discipline. « Les SES qui dégoûteraient les élèves du marché, l’économie-gestion qui les réconcilierait avec la libre entreprise : autant de fantasmes ancrés au ministère qui expliquent la volonté de voir disparaître une discipline à laquelle on reproche d’attirer trop d’élèves ! » écrit l’association des profs de SES. Elle les appelle à « faire refuser en conseil d’administration, dans leur lycée, toute tentative de fusion » et se dit prête à recourir au tribunal administratif.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales