articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Communiqué de l’AECSP sur le projet de programme de Terminale

Association des enseignants-chercheurs en Science politique, mai 2011


Après avoir examiné le projet de programme de Terminale E.S. conçu par le groupe d’experts chargé de revoir les contenus des enseignements de sciences économiques et sociales, l’AECSP s’associe à l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES) pour dire toute sa déception.

Si le programme de Terminale est un peu moins catastrophique que ceux de Seconde et de Première, il est cependant marqué par les défauts suivants : un cloisonnement excessif entre les disciplines des sciences humaines et sociales, un caractère prescriptif qui ôte aux enseignants une partie de leur liberté pédagogique, des naïvetés et des impasses scientifiques que révèlent certains chapitres en économie ("comment représenter le marché du travail ?") et en sociologie ("Comment maintenir les liens sociaux dans des sociétés caractérisées par la montée de l’individualisme ?") et, enfin, un refus d’entrer de plein pied dans les questions économiques et sociales qui font aujourd’hui débat. Ces programmes sont malheureusement le fait d’inspecteurs et d’universitaires qui, en refusant de dialoguer sereinement et humblement avec les enseignants de sciences économiques et sociales et leur association représentative, sont finalement bien loin des lycées et des lycéens.

Après étude du projet de programme de l’enseignement de spécialité « Sciences sociales et politiques », l’AECSP regrette que ce dernier soit pléthorique. Par trop calqué sur ceux des cursus universitaires, sans imagination, il ne pourra pas être traité en l’état. L’AECSP considère également qu’il lui manque maintes précautions pédagogiques qui permettraient de susciter chez les élèves le goût de l’enquête.

Si, en définitive, malgré les critiques de nombreux enseignants de l’enseignement secondaire et supérieur, les programmes restaient fondamentalement inchangés, l’AECSP, aux côtés d’autres associations de sciences sociales, s’engagera pour que la campagne présidentielle de 2012 soit l’occasion d’exiger des candidats une refonte profonde des programmes de SES.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales