articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Programme de SES : Jacques Le Cacheux répond à l’Apses

A lire aussi sur le site de l’Idiès

L’Apses dénonce, dans un communiqué diffusé hier, « un nouveau programme qui saborde une discipline qui a fait la preuve de son succès depuis plus de 40 ans ». En tant que président du Groupe d’experts qui a élaboré ce programme, je tiens à dénoncer ce mauvais procès dépourvu de toute argumentation.

Tout d’abord, nos travaux ont été guidés par les conclusions de la Commission Guesnerie, qui ont fait l’objet d’un large consensus dans les communautés académique et enseignante. Surtout, je refuse de laisser dire que je « saborde » cette discipline. Chacun sait que j’y suis au contraire très attaché. C’est la raison pour laquelle j’avais accepté de participer à la rédaction du précédent programme sous la présidence de Jean-Luc Gaffard et c’est la raison pour laquelle j’ai accepté de présider ce Groupe d’experts.

Dois-je rappeler que j’enseigne, depuis plus de 15 ans, l’initiation à l’économie en première année du premier cycle universitaire ? Qu’en ma qualité de professeur des Universités, j’ai présidé de nombreux jurys de baccalauréat et ai pu, en ces occasions, échanger avec des professeurs de SES ? Que j’ai participé avec plaisir à de nombreuses sessions de formation des professeurs de SES ? Que j’ai siégé pendant quatre ans dans le jury du concours externe d’agrégation des professeurs ? Que j’organise régulièrement des conférences-débats avec les lycéens des classes de première ou de terminale, sur des thèmes tels que l’économie européenne ou, récemment encore, la taxe carbone ? Qu’enfin j’appartiens à une institution (l’OFCE) qui entretient avec l’Apses un partenariat fructueux depuis des années ?

Je ne laisserai pas dire sans autre forme de procès que je « saborde » cette discipline. Et je suis prêt à venir en débattre devant l’Apses ou toute autre instance représentative des enseignants de SES pour qui je professe le plus profond respect.

Jacques Le Cacheux, Directeur du Département des études, OFCE Professeur d’économie, Université de Pau et des Pays de l’Adour

commentaires (2 messages)


  • Programme de SES : Jacques Le Cacheux répond à l’Apses 1er juin 2010 07:36, par J.P. Charrier

    Il est dommage que M. Le Cacheux n’ait pas d’autre argumentation que de valoriser son propre personnage par rapport aux SES, ce qui est loin d’être une réponse aux interrogations des enseignants de Sciences économiques et sociales, son côyé économiste pur ne renforçant pas sa crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Programme de SES : Jacques Le Cacheux répond à l’Apses 1er juin 2010 16:02, par mulard

    le fait que Monsieur Le Cacheux ait eu des liens avec l’enseignement de la discipline ne lui donne pas forcément crédit pour aborder ce qui s’est patiemment construit au fil de l’histoire de la profession : la didactique de la discipline et "la culture du métier de prof de SES dans le secondaire".
    D’ailleurs l’enseignement en première année d’Université, tel qu"’il est aujourd’hui construit ne donne pas forcément autorité pour valider un tel programme et plus que le programme l’esprit dans lequel on prétend faire en sorte que les notions soient effectivement appropriées par les élèves. la question de l’appropriation est fort différente du "déversement de connaisssances" .
    Il se trouve que j’ai été chargé de cours dans l’enseignement su ppendant 20 ans... et je pense donc pouvoir faire des comparaisons pertinentes.

    Bon courage aux jeunes générations...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales