articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Communiqué de Presse du SNES du 18 mai 2010 : Projets de programme du lycée : le SNES en appelle à l’intelligence !

A lire aussi en ligne sur le site du SNES

Projets de programmes du lycée : le SNES en appelle à l’intelligence !

Après avoir publié une première série de programmes applicables à la rentrée prochaine pour la classe de Seconde, le ministère met en consultation une deuxième volée de textes, suite de la Seconde et classe de Première.

Or les programmes prévus pour la rentrée posent déjà problème : les délais sont tels que les éditeurs ont annoncé qu’il n’y aurait pas de manuels prêts avant fin août. Les enseignants prépareront des cours déconnectés de tout manuel auquel les élèves puissent se référer. Le choix se fera au plus tôt mi-septembre et les élèves seront sans livre papier au moins jusqu’aux vacances d’automne.

Quant aux projets disponibles en ligne, ils ont été rédigés à la va-vite, dans la foulée des précédents, par de petits groupes d’experts travaillant au secret, sans qu’aucun débat n’ait été mené sur ce que les jeunes d’aujourd’hui doivent apprendre du lycée. Les experts ont donc travaillé pour leur chapelle disciplinaire, avec pour unique contrainte leur interprétation de la réforme et la structure qu’elle leur impose. Seules recalées par le politique, les SES ont vu leur copie cadrée et la publication de leur programme retardée ainsi que leur consultation. Au final, un ensemble disparate est soumis à consultation expresse à des enseignants qui viennent de constater avec les programmes de Seconde le peu de cas que l’on faisait de leurs propositions d’amélioration !

Des programmes qui feraient sens pour les élèves et leurs professeurs, ce seraient des textes qui prendraient le temps de mûrir, qui se répondraient entre disciplines et entre niveaux.

Le SNES en appelle à l’intelligence de tous : la consultation ne peut pas se terminer le 26 mai, les textes ne peuvent pas être travaillés sans ceux de Terminale qui sont leur achèvement, il n’est pas raisonnable de demander aux enseignants de procéder en parallèle aux préparatifs de fin d’année et de rentrée, et à l’examen de textes lourds.

Le SNES rappelle qu’aucune réforme du système éducatif ne peut être menée sans temps, ni moyens, ni intelligence !

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales