Courrier à Luc Chatel du députée du Pas-de-Calais Catherine GENISSON

3 mai 2010


Catherine GENISSON Députée du Pas-de-Calais Vice-Présidente de la Commission des Affaires Sociales

Paris, le 3 mai 2010

Réf : CG/EVR/05/10/878 M. Luc CHATEL Ministre de l’Education Nationale 110, rue de Grenelle 75357 PARIS 07 SP

Monsieur le Ministre,

Je suis, de nouveau, saisie par des professeurs de sciences économiques et sociales de leurs très inquiétudes quant à l’avenir de leur discipline dans le cadre de votre réforme du lycée.

Certes, des annonces ont été faites sur le contenu du programme en classe de seconde mais mes interlocuteurs constatent qu’il n’y a pas d’avancée sur la diminution drastique des horaires de sciences économiques et sociales, - 50% en seconde, ni sur le nouveau statut « d’enseignement exploratoire », contesté puisque optionnel.

Il me paraît primordial que les jeunes puissent bénéficier d’au moins une année d’enseignement obligatoire de sciences économiques et sociales du fait de l’importance de cette discipline pour comprendre les enjeux du monde d’aujourd’hui et de demain et en vue de former de futurs citoyens.

Je souhaiterais connaître les mesures que vous entendez mettre en place pour répondre aux légitimes inquiétudes de ces professeurs de sciences économiques et sociales.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes salutations les meilleures.

Catherine GENISSON

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales