articles de ce dossier
articles de la même rubrique

Courrier de l’APSES au Directeur de l’enseignement scolaire (DGESCO)

8 février 2010


À Monsieur BLANQUER Directeur de la DGESCO 8 février 2010

Monsieur le Directeur Général de l’Enseignement Scolaire,

Le programme de SES de la future seconde est soumis à consultation depuis mercredi 27 janvier sur le site Éduscol. Face à un projet qui réoriente profondément les finalités de l’enseignement de SES (en gommant la plupart des enjeux économiques et sociaux contemporains, en marginalisant la sociologie, et en proposant un projet inadapté à des élèves de 15 ans qui découvrent une nouvelle discipline scolaire), vous affirmez par voie de presse que « le but de cette initiative, c’est d’avoir la consultation la plus large possible, et de tenir compte des observations » ajoutant que pour autant, « tenir compte ne veut pas dire donner satisfaction à toutes les demandes » (dépêche AEF n°126620 du 29 janvier 2010).

Si l’élaboration d’un programme de l’Éducation nationale se doit de suivre un processus démocratique, l’APSES dénonce que cette consultation se déroule actuellement dans l’opacité la plus totale et dans des conditions très inégales selon les académies. Nous demandons donc que des commissions académiques soient systématiquement mises en place afin de transmettre leurs travaux de synthèse à une commission nationale.

L’APSES demande officiellement à faire partie de ces 2 types de commissions, qui doivent être composées majoritairement d’enseignants de SES en classe de seconde. Sans souci de transparence, il ne sera pas possible de rétablir le lien de confiance nécessaire entre des enseignants et le Ministère, rompu à l’initiative de ce dernier par ses interventions répétées dans la réécriture du projet de programme de seconde au détriment des propositions du groupe d’experts.

Veuillez, agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de notre sincère dévouement au service public d’éducation.

Sylvain David, Président de l’APSES

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales