articles de la même rubrique

Un "non-sens" ? (Blogosphère)

Chronique éducation, Philippe Watrelot, 4 octobre 2009


Dans un éditorial de la revue Challenges (n° du 01-10-2009) , Richard Descoings rappelle la nécessité de réforme le lycée et en particulier le “lycée général”. Je dois dire que je partage bon nombre de ses constats et analyses. Le lycée général est un lycée injuste et peu efficace et qui produit beaucoup trop d’échec. Qu’on me comprenne bien, il ne s’agit pas ici de critiquer le travail de mes collègues professeurs de lycée (j’en suis un depuis 29 ans) mais de chercher à améliorer le système dans lequel les enseignants évoluent et agissent. Les tentatives de réforme sont trop souvent plombées par le sentiment qu’ont un certain nombre d’enseignants qu’il y a là une remise en cause et une attaque de leur propre travail et même de leur personne.

La loi des séries

Mais l’essentiel du propos de ce billet n’est pas ici. Dans son texte, le directeur de Sc.Po-Paris décrit l’architecture du lycée général et constate que dans la série S “sont regroupés les meilleurs” et il ajoute "A l’opposé, il y a la série L, avec à peine plus de 10% des effectifs... mais 80% de filles. Entre les deux, la série ES a plutôt trouvé un bon équilibre, moyennant le non-sens de mélanger sociologie et économie trop précocement dans de tout jeunes esprits."

Diable ! un “non-sens” ? on a connu Richard Descoings plus mesuré (notamment dans la rédaction de son rapport)...

Au passage, il confond la série ES et la discipline “sciences économiques et sociales” mais surtout il affirme de manière péremptoire ce qui mériterait au moins d’être discuté. Ce croisement des références scientifiques a toujours posé des questions à l’enseignement supérieur dont R. Descoings est un représentant. Cela a même conduit à dénoncer les SES comme une « anomalie didactique » (un recteur toujours en exercice avait alors utilisé l’expression d’ “erreur génétique”). Car la discipline scolaire (héritière de l’école des annales) recompose des sciences sociales nettement disjointes dans l’enseignement supérieur, économie et sociologie surtout. Mais on sait aussi depuis longtemps qu’une “discipline scolaire” n’est pas et ne peut pas être la copie conforme des disciplines savantes. Il y a forcément un travail de transposition et de choix didactiques et pédagogiques qui s’opère. Lire la suite

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales