La réussite au premier groupe d’épreuves de la session 2007 du baccalauréat (Séries L et ES)

Les notes d’information - D.E.P.P. - N°09.05 mars 2009


La réussite au premier groupe d’épreuves de la session 2007 du baccalauréat (Séries L et ES)

Les notes d’information - D.E.P.P. - N°09.05 mars 2009

Les candidats des séries L et ES sont issus demilieux sociaux plus diversifiés que ceux de la série S*. Ils sont plus âgés : un tiers a au moins un an de retard contre un quart en série S. En séries L et ES, les filles sont largement majoritaires, mais leur taux de réussite est analogue à celui des garçons. L’obtention du baccalauréat général au premier groupe d’épreuves est fortement liée à l’âge. À caractéristiques des élèves identiques, il existe de fortes disparités entre les académies, plus marquées en série ES qu’en séries L ou S. Quatre notes au maximum sont nécessaires pour expliquer le succès ou l’échec au premier groupe de 90% des candidats en série ES, et cinq notes le sont en série L. À l’inverse, trois notes suffisent en série S. Les épreuves à plus fort coefficient se classent toujours parmi les épreuves les plus discriminantes.

en ligne

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales