articles de la même rubrique

Communiqué de presse de l’APSES du 10 janvier 2009 : Le recrutement et la formation des professeurs de Sciences Économiques et Sociales en danger

Le Ministère de l’Education Nationale a attendu la torpeur des vacances de Noël pour rendre public le nombre de postes offerts aux concours de l’enseignement en 2009. En Sciences Économiques et Sociales, le nombre de postes offerts aux concours demeure au niveau le plus faible depuis 25 ans (voir graphique ici), et largement inférieur au nombre important de départs à la retraite.

Il apparaît donc clairement que le Ministère ne se donne pas les moyens humains de permettre à chaque futur lycéen de seconde de recevoir un enseignement de sciences économiques et sociales, comme Xavier Darcos l’a annoncé le 14 décembre 2008 dans une interview au Journal du dimanche, avant de modifier le calendrier de mise en application de sa réforme du lycée.

L’APSES demande que l’accroissement du nombre de postes offerts aux concours de recrutement en SES soit anticipé et en conformité avec l’engagement d’introduire les Sciences Économique et Sociales dans les enseignements obligatoires en seconde. Plus largement, l’APSES s’inquiète de la baisse globale du nombre de postes offerts aux concours, toutes disciplines confondues, et redoute la dégradation des conditions d’enseignement dans les établissements scolaires.

Par ailleurs la réforme de la formation des enseignants qui se met en place actuellement conduit à la suppression de l’année de stage rémunéré qui suivait l’obtention du CAPES ou de l’Agrégation. En d’autres termes, la charge du financement de la formation des nouveaux enseignants est intégralement reportée sur les étudiants et leur famille en même temps que la durée de cette formation se voit allongée (le niveau de recrutement passe de Bac+3 à Bac+5). On peut donc légitimement craindre une dégradation des conditions d’entrée dans le métier, l’année de stage étant supprimée.

En conséquence, l’APSES s’associera à la manifestation unitaire du samedi 17 janvier pour porter ces revendications aux côtés des autres acteurs du monde de l’éducation qui participent à ce mouvement unitaire. L’APSES demande également à être consultée par le ministère dans le cadre de la phase de concertation sur la réforme du lycée (dépêche AFP du 5 janvier 2009).

Contact : Président : Sylvain DAVID sylvain.david3@free.fr 06-75-81-40-37

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales