Rapports d’activité

DÉFENSE DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

Durant cette année scolaire, l’APSES a continué de défendre la place des SES au lycée, en insistant sur :

  • le statut des SES en seconde
  • les programmes et les épreuves du baccalauréat
  • la formation initiale et continue des (futurs) collègues
  • la reconnaissance de la série et du baccalauréat ES

Pour ce faire, plusieurs initiatives ont été menées :

  • Juin 2015 : Lettre de l’APSES sur la formation continue en SES

Dans cette lettre, adressée à la Ministre, à la DGESCO, aux Recteurs d’académie, et au CNED, l’APSES s’inquiète des difficultés rencontrées par les collègues pour bénéficier de formation continue, et demande que soient mis en place une véritable action de formation académique pour les préparations aux concours de l’agrégation interne et externe avec des moyens suffisants pour assurer à tous les possibilités de formation et de promotions.

  • Septembre 2015 : Publication des résultats des deux enquêtes menées, durant l’été, par l’APSES, sur les copies du baccalauréat d’une part et sur les conditions de correction des copies de baccalauréat d’autre part.
  • L’APSES a été reçue le 1er octobre 2015 par plusieurs membres du cabinet de la Ministre de l’Education nationale.

Plusieurs points ont pu être abordés lors de cette rencontre, notamment : le logo du ministère sur une publication de l’IDE (Actu éco); la réduction des actions de formation des professeurs de SES ; le bilan des enquêtes sur le baccalauréat ;  les programmes et les épreuves ; ainsi que le statut exploratoire des SES en seconde et la souffrance au travail qu’il engendre.

  • Le 25 novembre 2015, l’APSES a rencontré l’Inspection Générale de SES.

Cette entrevue a été l’occasion d’échanger sur les épreuves aux concours du CAPES et de l’agrégation et sur le partenariat entre l’IDE et le MEN (notamment le projet de la revue Actu éco). L’APSES a également rappelé la souffrance professionnelle à laquelle les collègues étaient confrontés en seconde ; et a échangé à partir des résultats de ses enquêtes sur les copies de bac.

  • l’APSES a rencontré des représentants du Conseil supérieur des programmes (CSP) le 16 décembre 2015.

Lors de cette rencontre, l’APSES a pu rappeler ses principales critiques vis-à-vis des programmes actuels de SES et des nouvelles épreuves, et porter les demandes précises de l’APSES : allègement du programme de seconde ;  réécriture des programmes du cycle terminal ; une année, au moins, de SES obligatoire au lycée ; proposition d’être discipline pilote pour établir un bilan des nouveaux programmes et des nouvelles épreuves.

  • Fin janvier 2016, l’APSES, soutenue par de nombreux syndicats, a demandé un allègement du programme de SES en classe de seconde, en limitant à 6 le nombre total de questions à traiter.

L’APSES a été reçue par la DGESCO le 12 avril pour présenter ses propositions d’allègements, et les organisations syndicales seront reçues le 17 mai. Le cabinet devrait ensuite trancher sur la question de l’allègement, pour une présentation éventuelle du projet d’allègement devant un Conseil supérieur de l’Education du mois de juin.

 Lettre de l’APSES au président du jury du CAPES externe (Frédéric Carluer) de SES (avril 2016)

L’APSES a fait part à F. Carluer  de sa stupéfaction concernant l’intitulé du sujet de dissertation en économie proposé lors de l’épreuve d’admissibilité du CAPES externe de SES, sujet perçu par la plupart des enseignants de SES, et notamment les formateurs auprès des ESPE, comme hermétique, d’une technicité excessive, et contraire à l’esprit même de notre discipline. La lettre a été reprise par le Café pédagogique et l’AEF (agence de presse spécialisée dans l’éducation)

  • Echanges avec l’ONISEP

Suite à un courrier envoyé par l’APSES à l’ONISEP en mai 2015 critiquant la présentation de la série ES et de ses débouchés dans une de ses publications, l’ONISEP a pris en compte nos remarques pour la version 2016 de son guide « Après la seconde ».

  • Participation au groupe d’experts informatique

L’APSES a été sollicitée par le Conseil supérieur des programmes pour participer au groupe d’experts chargé de l’élaboration du programme de la future option « Informatique et Création numérique »  (ICN) en 1ère  générale et en terminale L et ES.

FORMATION ET STAGES

  • Le stage national de l’APSES

Il a une nouvelle fois été un succès et a encore attiré beaucoup de monde (les inscriptions ont été closes en moins d’une journée !). Organisé en partenariat avec l’école d’économie de Paris, le stage s’est tenu les 14 et 15 janvier 2016 à la Maison de la Tunisie puis à la Maison des sciences économiques, à Paris. Il portait cette année sur le thème « Médias et SES » et a permis de croiser différentes approches des sciences sociales grâce aux interventions de sociologues (Gérald Bronner et Jérôme Berthaut) et d’économistes (Vincent Bignon et Julia Cagé).

Plusieurs ateliers ont également été intégrés au stage : un atelier Acrimed sur le décryptage pédagogique du JT ; un sur la refonte du site internet de l’APSES, et un sur les techniques de relaxation en classe.

 Conférence de l’Association européenne de l’enseignement  de l’économie

L’APSES participe à l’organisation de la prochaine conférence internationale de l’AEEE (dont l’APSES est membre), qui se tiendra en août 2016 à Kufstein en Autriche, sur le thème « Ethique et Economie ».

  • De plus, comme chaque année depuis leur création, le site SESâme et l’espace mutualisation du site de l’APSES, ont continué de s’enrichir de nouveaux contenus et de contenus actualisés. Chaque semaine, une revue de presse liée au programme de première est réalisée par plusieurs collègues volontaires et mise en ligne sur le site de SESâme. Une version actualisée du chapitre « D’où vient la monnaie? » devrait être publiée dans le courant du mois de juin.
  • Recherche en didactique des SES

L’association a été retenue par l’Institut français de l’éducation (Ifé) pour un projet de recherche en didactique des SES, soutenu par les ESPE de Créteil, Grenoble et Lille, et les cellules innovation de Créteil et Grenoble sur la période 2016-2019. La problématique étant la suivante : comment développer les apprentissages de tous les élèves lors des temps de confrontation d’idées ? Comment en faire des moments où se développent les compétences de problématisation, de conceptualisation et d’argumentation ? La recherche aura lieu dans 3 académies, auprès d’une quinzaine d’enseignants, sous l’égide d’un comité scientifique.

OUVERTURE VERS L’EXTÉRIEUR

  • L’APSES continue de nouer et d’entretenir des contacts avec des partenaires institutionnels, syndicats et autres associations professionnelles, ainsi qu’avec les universitaires et les chercheurs en sciences sociales. Ainsi, après une première réunion le 24 septembre 2015 de ce qui devait alors s’appeler Conseil National de l’Enseignement de l’Economie a eu lieu le mercredi 9 mars 2016 la réunion fondatrice du Conseil national Economie Gestion (CNEG), dont l’APSES est partie prenante. Ce conseil a été créé à l’initiative de la Fédération nationale des associations représentatives des étudiants en sciences sociales (ARES), au côté d’un certain nombre d’associations d’universitaires, de professionnels (dont des organisations patronales) et d’étudiants afin de mener une réflexion l’enseignement supérieur en économie-gestion, d’assurer une meilleure professionnalisation des diplômes et un approfondissement de la culture économique dans toutes ses dimensions.

COMMUNICATIONS ET PRISES DE POSITION PUBLIQUES

L’APSES a continué ses efforts de communication vers la presse, comme en témoignent les communiqués de presse publiés, les interviews et les interventions d’E. Le Nader avec l’objectif premier de faire connaître les enjeux liés à l’enseignement des SES et les positions de l’association, mais aussi de répondre à certaines attaques à nos yeux infondées :

  • Communiqué de presse : Le Ministère de l’Education nationale, relais de la propagande d’un lobby patronal au lycée ? (septembre 2015)

A propos de la publication de l’Institut de l’entreprise (Actu’Eco, devenue Débat&Co) qui comportait le logo du Ministère de l’Education nationale, et à laquelle participe l’Inspection de SES.

  •  Communiqué de presse : Créer un enseignement de « Connaissance du monde économique et professionnel » ? Plutôt développer une véritable culture économique et sociale ! (23 novembre 2015)

A propos d’une recommandation des Inspections générales des affaires sociales, des finances, de l’éducation nationale et de la recherche, qui préconisaient dans un rapport la création, en classe de première et de terminale en lycée général et technologique (hors séries ES et STMG), d’un enseignement optionnel de « Connaissance du monde économique et professionnel ».

  • Communiqué de presse : L’APSES soutient la demande lycéenne d’un développement de l’enseignement de Sciences Economiques et Sociales (20 mars 2016)

A propos d’une tribune parue dans le Monde rédigée par des lycéens, et soutenue par des personnalités, demandant que tous les lycéens bénéficient d’une véritable introduction aux SES.

  • Interview d’Erwan Le Nader sur VousNousIls : « l’enseignement des SES doit être développé » ! (septembre 2015)

Où il est question de la place des SES en seconde, des conditions d’enseignement, de l’élargissement  des SES sous forme optionnelle aux séries L et S, de la formation continue.

  • Participation d’Erwan Le Nader à une émission diffusée sur France Culture : « L’économie, une discipline en débat ou peut-on enseigner l’économie sans dogmatisme ? » (1er novembre 2015)

Un débat avec le délégué général de l’Institut de l’Entreprise.

  • Interview d’Erwan le Nader (VousNousIls) : « Le système éducatif se doit de développer une culture générale large » (21 décembre 2015)

Et POUR BIENTOT…

  • Les 50 ans des SES

Un Comité d’organisation pour les 50 ans des SES (en 2016/2017), composé de quelques collègues volontaires (et coordonné par Rémi Jeannin) s’est mis en place cette année et a déjà bien avancé dans les projets : appel à témoignages (anciens élèves, professeurs), balades économiques et sociales dans plusieurs villes de France, concours de vidéos d’élèves, partenariats…

  • Un nouveau site Internet est en préparation : la nouvelle version est prévue pour le premier juillet 2016.

Nouveau design, meilleure accessibilité de l’information, automatisation de tâches de gestion des adhésions, refonte de l’espace de mutualisation…

  • Des archives de SES ont commencé à être entreposées aux Archives Nationales.

Collection complète de manuels de SES depuis l’origine de la discipline, rapports sur l’enseignement des SES, APSES-Infos, souvenirs de manifestations… N’hésitez pas à nous signaler tout élément en votre possession qui pourrait compléter le fonds.

facebooktwittergoogle_plusmail