articles de la même rubrique

Lettre ouverte à Monsieur Chatel (Communiqué de presse de l’APSES du 16 janvier 2012)

Lettre ouverte à Monsieur Chatel

Monsieur le Ministre,

La réforme du lycée a été pour vous l’occasion d’organiser sciemment la concurrence entre deux enseignements d’exploration d’Economie en seconde, en créant un nouvel enseignement de Principes Fondamentaux de l’Economie et de la Gestion (PFEG) aux cotés de l’enseignement de Sciences Economiques et Sociales (SES) créé en 1966.

Après un an de mise en place de la réforme du lycée en seconde, il s’avère que près de 9 élèves sur 10 ont choisi de suivre l’enseignement de SES. Or, sur consignes ministérielles, certains recteurs d’académie tentent d’imposer auprès des chefs d’établissements de lycée que seuls 50% des élèves de seconde suivent notre enseignement.

Nous nous interrogeons donc sur les motivations de ce qui apparaît comme une atteinte manifeste à la liberté de choix des élèves et des familles.

Ainsi, au lieu de vouloir atrophier une discipline dont le succès ne se dément pas depuis plus de 40 ans, il conviendrait au contraire de prendre acte de sa réussite, et d’intégrer les SES aux enseignements obligatoires de seconde, comme cela vous a été demandé en juin dernier par l’unanimité des associations représentatives de la communauté scientifique en sciences sociales, tant les associations d’économistes, que de politistes ou de sociologues du supérieur.

A l’heure où les débats sur la TVA sociale, la crise financière, les politiques familiales ou la protection sociale sont plus que jamais d’actualité, il est en effet temps d’offrir à tous les lycéens les outils que les sciences sociales peuvent leur apporter pour contribuer à la construction de leur citoyenneté. Il s’agit là d’un enjeu démocratique.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales