Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/apses/www/config/ecran_securite.php on line 252
L'enseignement moral et civique réinterroge la contribution des sciences économiques et sociales à la citoyenneté - Apses
articles de la même rubrique

L’enseignement moral et civique réinterroge la contribution des sciences économiques et sociales à la citoyenneté

Communiqué du 28/1/2015


L’enseignement moral et civique réinterroge la contribution des sciences économiques et sociales à la citoyenneté

L’Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales (APSES) a pris connaissance du projet d’enseignement moral et civique au lycée actuellement mis en consultation, que les enseignants de SES ont particulièrement vocation à enseigner.

Des informations sur le contenu, mais peu sur le contenant

Ce projet met simultanément l’accent sur les savoirs à enseigner et les pratiques pour les mettre en œuvre en insistant notamment sur le développement de l’esprit critique, le rôle des débats argumentés et l’intérêt des dossiers documentaires dans l’acte pédagogique. Autant de principes dont nous nous félicitons car ils sont au cœur de la pédagogie des SES défendue par l’APSES. En outre, de nombreuses thématiques sont susceptibles d’éveiller l’intérêt des élèves, comme les questions relatives aux discriminations ou aux médias. A l’évidence, ces programmes, moins prescriptifs que ceux d’ECJS qu’ils remplacent, témoignent d’une confiance redonnée aux enseignants pour exercer leur liberté pédagogique.

Restent néanmoins de profondes incertitudes concernant ses conditions d’enseignement :

- Les élèves seront-ils en classe entière (situation difficilement envisageable pour permettre l’implication et l’expression de chacun-e) ou en demi-groupe ?
- Quelle est la durée hebdomadaire ou annuelle prévue ?
- Comment permettre concrètement les projets interdisciplinaires que le projet appelle ?
- Son contenu a-t-il vocation à être réservé à cet enseignement ou à irriguer les différentes disciplines que les élèves suivent par ailleurs ?
- Ce programme fera-t-il l’objet d’une évaluation et, si oui, sous quelle forme ?

Éviter le piège d’un catéchisme républicain

Nous nous interrogeons également sur la vision de la citoyenneté que cet enseignement risque de véhiculer. De la même manière qu’un enseignement de la religion doit choisir entre une histoire des religions et la promotion d’une religion, un enseignement moral doit choisir entre la tentation d’un catéchisme républicain – qui a toutes les chances d’être contre-productive – et une étude sociologique, anthropologique, historique de la diversité de la conception des morales et de la citoyenneté. Pour devenir des citoyens actifs, les élèves doivent avoir accès aux fondements des différentes morales et comprendre que les tensions entre celles-ci sont constitutives du débat démocratique.

Renforcer la dimension citoyenne de l’enseignement des SES

En cela, il ne sera pas possible de remettre au premier plan le rôle de l’école dans la formation de la citoyenneté des élèves en se limitant à cet enseignement moral et civique. C’est le système scolaire dans son ensemble qui doit être réinterrogé à la fois dans son fonctionnement quotidien (renforcer la démocratie lycéenne, privilégier l’inclusion à l’exclusion, la coopération à la compétition) et dans le contenu et les pratiques pédagogiques de ses disciplines scolaires. A ce sujet, nous sommes persuadés que les sciences économiques et sociales peuvent jouer un rôle majeur en la matière, ne serait-ce que parce qu’elles interrogent les fondements des liens économiques, culturels et politiques des sociétés passées et actuelles.

Ainsi, suite aux évolutions néfastes connues en SES depuis 2010 (cloisonnement disciplinaire renforcé, encyclopédisme, recul des débats et questions de société), il est décidément urgent de réviser les programmes et épreuves de baccalauréat, notamment afin de laisser la possibilité aux élèves de débattre et s’interroger sur les valeurs qui forment notre société.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales