Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/apses/www/config/ecran_securite.php on line 252
Que font les députés UMP pendant la crise ? Ils s'indignent... contre les SES ! (Communiqué de presse de l'APSES du 1er décembre 2011) - Apses
articles de la même rubrique

Que font les députés UMP pendant la crise ? Ils s’indignent... contre les SES ! (Communiqué de presse de l’APSES du 1er décembre 2011)

Que font les députés UMP pendant la crise ?

Ils s’indignent... contre les SES !

Alors que la crise fait rage, 14 députés UMP occupent leur temps précieux à stigmatiser un enseignement, celui des SES, qui est pourtant essentiel à la compréhension des événements actuels. Une vieille recette aussi éculée que peu ragoûtante :

Prenez 14 députés UMP, donnez-leur une enquête montrant que les Français ont des connaissances limitées en économie. Saupoudrez d’une pincée d’absurdité, en les laissant déclarer que cette prétendue inculture économique est responsable du manque de dynamisme de la croissance française (et pourquoi pas de la crise tant qu’on y est ?). Ajoutez enfin une bonne dose de mauvaise foi en les laissant s’indigner devant le coupable évident : l’enseignement de sciences économiques et sociales au lycée, qui ne parlerait que des « problèmes de la société » et formerait des jeunes « parmi les plus pessimistes du monde ». Faites-en une tribune publiée dans un grand quotidien national, et vous obtiendrez une diatribe quelque peu atterrante, comme celle parue dans Les Echos le 29 novembre dernier.

Si seulement ces députés connaissaient aussi bien l’enseignement de SES que nous connaissons l’entreprise, ils éviteraient le ridicule :

-  L’enseignement de SES n’a jusqu’à présent pas été suivi par l’ensemble des lycéens, il est donc fort probable que la majeure partie des sondés n’ait, malheureusement, pu avoir accès à une formation économique et sociale minimale. Si désormais 85% des lycéens de seconde choisissent cette option et que le baccalauréat ES, deuxième baccalauréat, ne cesse de voir ses effectifs croître, c’est que cet enseignement ne doit pas les déprimer tant que cela !

-  Les SES ont pour finalité d’étudier la réalité économique et sociale telle qu’elle est et non telle que les pouvoirs voudraient qu’elle soit. Faut-il cesser d’étudier le chômage ou les crises économiques au prétexte qu’ils inquiètent nos concitoyens ? Doit-on se limiter à présenter une économie bisounours pour contenter ces députés UMP ?

Ce dont les lycéens ont besoin, ce n’est pas d’une énième offensive idéologique mal informée et visiblement mal intentionnée, mais d’outils pour se construire une posture rationnelle et éclairée sur les enjeux économiques, sociaux et politiques contemporains. Il paraît donc aujourd’hui plus essentiel que jamais d’assurer l’indépendance des programmes scolaires vis-à-vis de toutes les tentatives d’instrumentalisation politique, et de généraliser l’enseignement de SES à tous les lycéens, dans des conditions d’apprentissage décentes pour s’approprier cette culture économique et sociale indispensable.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales