Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/apses/www/config/ecran_securite.php on line 252
Communiqué de presse de l'APSES du 3 juin 2009 : Rapport Descoings : des préconisations qui confortent les SES, mais l'APSES attend d'en voir la traduction concrète - Apses
articles de la même rubrique

Communiqué de presse de l’APSES du 3 juin 2009 : Rapport Descoings : des préconisations qui confortent les SES, mais l’APSES attend d’en voir la traduction concrète

Richard Descoings vient de remettre au Président de la République, le rapport que l’Elysée lui avait commandé en décembre 2008 suite au report de la réforme Darcos des lycées. Ce rapport énonce un certain nombre de propositions pour réformer le lycée. Concernant plus précisément la série ES et les SES, l’Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales a pris connaissance avec attention de certaines analyses et préconisations.

Ainsi, le rapport Descoings avance que la série ES « semble avoir trouvé un point d’équilibre entre les différentes disciplines ». Cette idée est confirmée dans une interview publiée par Le Monde du 2 juin 2009, dans laquelle Richard Descoings précise : « la filière ES, personne ne m’a dit qu’il fallait la changer. Elle va bien, il faut la préserver ». Le rapport conforte ainsi l’avis exprimé à plusieurs reprises par les élèves, les familles et les acteurs de l’éducation qui soulignent l’intérêt et la qualité de la série ES, que ce soit en termes de cohérence de formation ou de réussite dans des poursuites d’étude diversifiées.

Richard Descoings confirme la nécessité de faire de l’enseignement de SES en classe de seconde, un enseignement obligatoire comme l’avait annoncé Xavier Darcos le 14 décembre 2008 avant de suspendre la réforme du lycée le lendemain. A la page 51 du rapport « il est préconisé, que les disciplines liées à une spécialisation durant les années ultérieures soient enseignées de façon identique et obligatoire sur tout le territoire, au cours des premiers et deuxième trimestres à l’issue desquels le lycéen doit faire son choix ». Cette préconisation de rendre la découverte des SES obligatoire en seconde ne pourra qu’améliorer l’orientation des élèves de seconde. Cela suppose toutefois 
que cet enseignement soit dispensé sur la base d’un horaire annuel décent
 intégrant des heures d’enseignement en demi groupes indispensables au travail
 sur la presse ou l’audiovisuel, la réalisation d’enquêtes ou encore le traitement de données statistiques en salle informatique.
 L’APSES considère que l’enseignement de SES participe pleinement à la formation 
des lycéens en leur permettant de mieux comprendre les enjeux économiques et sociaux contemporains. En outre, il contribue activement à l’élaboration du projet
 d’orientation des lycéens. A ce double titre, l’APSES ne pourrait accepter une configuration au rabais (trimestrialisation ou semestrialisation) pour l’enseignement de SES. Les élèves doivent pouvoir découvrir pleinement cet enseignement en classe de seconde d’autant plus que celui-ci n’est pas dispensé au collège.

Enfin, une autre préconisation fait écho aux préoccupations de l’APSES. Le rapport suggère en effet d’en finir avec les rénovations non planifiées et opaques des programmes. Il serait temps de passer à une méthode de rénovation des programmes qui repose sur la concertation et les changements progressifs et continus (p. 61). L’APSES se félicite de cette préconisation concernant l’évolution des programmes et considère que le rapport Descoings constitue un soutien aux objectifs et à la démarche actuels de l’enseignement de SES. Ces préconisations tranchent avec les tentatives répétées de certains lobby patronaux d’orienter les programmes de SES vers un prêt à penser pro business et, plus récemment, les rumeurs laissant planer l’idée que les programmes de SES seront amputés des apports de la sociologie ou de la macroéconomie pour privilégier une démarche plus techniciste de l’économie. L’APSES s’inquiète plus précisément des propos qu’aurait tenus Xavier Darcos lors d’une conférence de presse le 18 mai dernier, qui, d’après La lettre de l’éducation n°603 aurait déclaré : « les programmes d’économie devraient évoluer "à très court terme" ».

Au final, le rapport Descoings ouvre des perspectives intéressantes concernant la place des SES et de la série ES au lycée. L’APSES souhaite vivement que ce rapport soit l’occasion de mettre un terme définitif aux polémiques stériles et portera la plus grande attention à la mise en œuvre concrète des intentions énoncées dans le rapport. En tout état de cause, l’APSES continuera à prendre une part active à la réflexion concernant la réforme du lycée.

Contact : Président : Sylvain DAVID sylvain.david3@free.fr 06-75-81-40-37

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales