Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/apses/www/config/ecran_securite.php on line 252
Lettre ouverte à Vincent Peillon sur la place des Sciences Economiques et Sociales en classe de seconde « Les SES méritent mieux que l'exploration » - Apses

Lettre ouverte à Vincent Peillon sur la place des Sciences Economiques et Sociales en classe de seconde « Les SES méritent mieux que l’exploration »

18 mai 2013


Lettre ouverte à Vincent Peillon sur la place des Sciences Economiques et Sociales en classe de seconde « Les SES méritent mieux que l’exploration »

Monsieur le Ministre,

Près de 3 ans après la mise en place de la nouvelle réforme du lycée, il est possible d’en dresser un premier bilan pour les Sciences Economiques et Sociales en classe de seconde. Ainsi, près de 85% des élèves ont choisi cet enseignement. Il s’agit certes d’un progrès incontestable.

Nombre de lycéens s’interrogent sur la crise économique et financière, sur les moyens de lutter contre le chômage, sur la compétitivité des entreprises, sur le mariage pour tous ou encore sur l’égalité femmes-hommes. Les sciences sociales et humaines – économie, sociologie, science politique, histoire et anthropologie notamment – contribuent à répondre à ces interrogations. Par les concepts, connaissances et méthodes qui leurs sont propres, elles concourent à éclairer ces grands enjeux contemporains, et permettent aux élèves de progresser dans la construction de leur citoyenneté.

Il convient cependant de s’interroger sur les conditions réelles d’apprentissage des élèves pour ce qui n’est aujourd’hui qu’un « enseignement d’exploration » réduit à 90 minutes par semaine, le plus souvent en classe entière et où la notation est parfois interdite. Comment fournir un enseignement de qualité dans de telles conditions ? Parce que les Sciences Economiques et Sociales sont absentes du collège, et ne pourront pas être suivies par la majorité des élèves ensuite, il nous semble nécessaire qu’elles aient une place revalorisée en classe de seconde.

Aussi nous demandons que les Sciences Economiques et Sociales soient intégrées aux enseignements de tronc commun, avec un horaire décent et des groupes à effectif réduit, afin que les lycéens puissent s’initier de manière rigoureuse à des sciences sociales si nécessaires aujourd’hui pour décrypter le monde dans lequel ils évoluent.

Premiers signataires

- Philippe ASKENAZY (Economiste, Ecole d’Economie de Paris),
- Christian BAUDELOT (Sociologue à l’Ecole Normale Supérieure),
- Stéphane BEAUD (Professeur de sociologie à l’Ecole Normale Supérieure),
- Gilbert CETTE (Professeur d’économie associé à l’Université d’Aix-Marseille),
- Daniel COHEN (Professeur à l’Ecole normale supérieure, vice-président de l’Ecole d’Economie de Paris),
- Philippe COULANGEON (Sociologue, directeur de recherche au CNRS),
- Yves DELOYE (Secrétaire général de l’Association française de science politique),
- Didier DEMAZIERE (Sociologue, directeur de recherche au CNRS, Centre de sociologie des organisations),
- François DUBET (Sociologue, Université de Bordeaux, EHESS),
- Julien FRETEL (Professeur des universités en Science politique),
- Marjorie GALY (professeure de SES, présidente de l’APSES),
- Jérôme GAUTIE (Economiste, Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, rapporteur dans la commission dirigée par Roger Guesnerie),
- Maurice GODELIER (Anthropologue, médaille d’or du CNRS),
- Françoise HERITIER (Anthropologue, professeur honoraire au Collège de France et à l’EHESS),
- Erwan LE NADER (professeur de SES, vice-président de l’APSES),
- Rémi LEFEBVRE (Professeur de science politique à l’université Lille 2),
- Hubert KEMPF (Professeur à l’ENS de Cachan, membre de l’Ecole d’Economie de Paris et de l’Institut universitaire de France, ancien président de l’AFSE – Association française de science économique),
- Bernard LAHIRE (Professeur de sociologie à l’ENS de Lyon),
- Nonna MAYER (Présidente de l’AFSP - Association française de science politique),
- Philippe MEIRIEU (Professeur en sciences de l’éducation à l’université Lumière-Lyon 2),
- Frédéric NEYRAT (Sociologue, ancien professeur de sciences économiques et sociales),
- André ORLEAN (Directeur de recherches au CNRS, Président de l’AFEP - Association Française d’Economie Politique),
- Bruno PALIER (Directeur de recherche du CNRS au Centre d’études européennes de Sciences Po),
- Olivier PASTRE, (Professeur à l’Université de Paris VIII)
- Camille PEUGNY (Sociologue, maître de conférences à Paris 8),
- Thomas PIKETTY (Directeur d’études à l’EHESS et Professeur à l’Ecole d’économie de Paris),
- Pierre ROSANVALLON (Professeur au Collège de France),
- Frédéric SAWICKI (Professeur de science politique à l’Université Paris I),
- Henri STERDYNIAK (Economiste, Sciences Po Paris),
- Marie-Claire VILLEVAL (Economiste, CNRS, directrice du GATE Lyon St Etienne)

PDF - 54.3 ko
Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales